Trains du MIDI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
Borne de jeu d’arcade Street Fighter 2 – ...
Voir le deal
272 €

Gare de Triage: la formation simultanée, comment ça marche?

Aller en bas

Gare Gare de Triage: la formation simultanée, comment ça marche?

Message  alpha3175 le 2021-01-02, 10:55

Prenons un exemple le plus simple possible pour comprendre le mécanisme.
Imaginons que dans un petit triage, on ait besoin de former deux trains de desserte composés de 3 lots chacun. Le premier train T1 dessert dans l’ordre les gares A, B et C. Le train T2 dessert dans l’ordre les gares D, E, F. Pour faciliter les manœuvres dans les gares intermédiaires, le lot A devra être en tête, le lot B devra suivre et le lot C fermera la marche. Il en est de même pour le train T2.
Dans ce cas de figure, compte tenu du faible nombre de lots (3), seules 2 voies de sous-triage sont nécessaires ( 22 -1 =3 soit 3 lots possibles).  Le nombre de trains est indépendant et n’intervient pas dans la formule, il peut par exemple y avoir 4 trains de 15 lots chacun si l’on dispose de 4 voies de sous-triage.
Revenons à notre cas très simple de 2 trains avec 3 lots.
Voie de sous-triage 1. Situation de l’occupation de cette voie en fin de journée : seuls les wagons des gares A, C, D, F (en vrac) ont été écartés sur cette voie. Prenons, au hasard, un exemple de composition de cette voie 3C+2A+1F+2A+2D+1C+2F+1D+3F soit 17 wagons (3C signifie 3 wagons du lot C). La coupe des 3 wagons du lot F que l’on trouve à la fin de cette énumération est celle située côté bosse, donc celle qui sera débranchée en dernier.
Voie de sous-triage 2. Situation de l’occupation de cette voie en fin de journée : seuls les wagons  des gares B et E (en vrac) ont été écartés sur cette voie. Prenons au hasard un exemple de composition de cette voie 3B+4E+1B+2E+1B+1E+2B soit 14 wagons. La coupe des 2 wagons du lot B que l’on trouve à la fin de cette énumération est celle située côté bosse.
Le train T1 est formé sur la voie 3 et le train T2 sur la voie 4.
On commence le débranchement de la voie de sous triage 1 en passant les wagons à la bosse (ou butte).
Tous les wagons A (il y en a 4) sont débranchés sur la voie 3.
Tous les wagons D (il y en a 3) sont débranchés sur la voie 4. Les wagons C (il y en a 4) et les wagons F (il y en a 6) sont débranchés sur la voie de sous-triage 2
La situation nouvelle est la suivante :
Voie de sous-triage 1 : ne comporte plus de wagons puisque tous ont été débranchés soit sur la voie 3, soit sur la voie 4 soit sur la voie de sous triage 2.
Voie de sous-triage 2 : 3B+4E+1B+2E+1B+1E+2B (inchangée) +  3C+1F+1C+2F+3F (wagons rajoutés après le débranchement de la voie 1) soit 14+10 = 24 wagons
Voie 3   2A+2A soit 4 wagons
Voie 4   2D+1D soit 3 wagons
On effectue le deuxième et dernier débranchement car, si vous observez bien, tous les wagons sont à présent classés de telle façon qu’ils peuvent être débranchés directement sur les voies de formation de T1 et T2. En effet, dans l’ordre où ils se trouvent, les 3B iront voie 3, les 4E iront voie 4, 1B ira voie 3, les 2E iront voie 4, 1B ira voie 3, 1E ira voie 4 et les 2B iront voie 3. De même, les wagons qui ont été ajoutés à la voie 2 lors du premier débranchement trouvent leurs places naturellement sur les voies d’affectation sans manœuvre supplémentaire. En effet, 3C ira voie 3 après les B déjà en place, 1F ira voie 4 après les E et ainsi de suite jusqu’au dernier.
Les trains T1 et T2 sont formés dans l’ordre voulu en seulement deux débranchements.
Si on n’avait pas utilisé cette méthode qu’est-ce qui se serait passé ?
Deux possibilités :
- soit mettre les 31 wagons en vrac sur une voie de sous-triage,
- soit utiliser autant de voies de sous-triage qu’il y a de lots soit 6 voies ce qui était difficilement acceptable dans un triage où la ressource en nombre de voies était limitée. A la belle époque, 3 à 4000 wagons étaient triés dans certains triages.
Dans le premier cas (31 wagons en vrac), il aurait fallu aller rechercher ces wagons et les débrancher sur 6 voies de sous-triage puis aller chercher le lot B et le mettre sur le A puis aller chercher le lot C et le mettre sur les lots A+B et faire de même avec les lots D, E et F. Il aurait donc fallu  9 mouvements de manœuvre pour arriver au même résultat.
Dans le deuxième cas il aurait fallu 8 mouvements soit un de moins mais on aurait dû occuper 6 voies de sous-triage toute la journée. On voit bien l’intérêt de cette méthode qui servait à rationaliser le travail et permettait de gagner du temps dans la formation des trains et d’obtenir une meilleure régularité des trains au départ.
Nous avons vu un cas très simple mais qu’en serait-il si on avait dû trier des trains à 7 lots, cas beaucoup plus fréquent ? Là, cela devient un peu plus compliqué à suivre mais pour les curieux  je vous en parle dans le post suivant.  Quant aux trains à 15 lots ou, encore mieux, ces 15 lots avec une formation simultanée traitée alternativement avec les deux bosses d’extrémités opposées, on attendra un peu que les maux de tête consécutifs aux fêtes de fin d’année se calment !
Loco Lettre A Lettre B Lettre C
Loco Lettre D Lettre E Lettre F
alpha3175
alpha3175
Miniposteur
Miniposteur

Nombre de messages : 76
Age : 65
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum