-60%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
167.10 € 419.90 €
Voir le deal

Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Aller en bas

default Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Bacalan le 2007-02-04, 16:59

J'ai découvert au mois de décembre dernier que quelques kilomètres de l'ancienne ligne de Cahors à Monsempron-Libos existaient toujours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans un taillis , on découvre des rails et un chevron qui annonce la gare de Fumel (47). 3 décembre 2006.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'ancien bâtiment voyageurs de Fumel où on trouve encore la voie directe et la voie d'évitement (maintenue pour permettre un éventuel tête à queue ?). 3 décembre 2006.

@ +
avatar
Bacalan
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 84
Age : 35
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 12/01/2007

http://perso.wanadoo.fr/quercyrail

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-04, 17:57

Bonjour Bacalan,

Pour répondre à tes intérrogations:

La ligne de Cahors à Monsempron-Libos, d'une longueur de 48 km, a ouverte le 30 décembre 1869 et fermée en 1971. Cette ligne qui longe la vallée du Lot, concurrençait directement la navigation.

D'ailleurs, tout de suite après le repère d'entrée, on devine encore le levier de l'aiguille (1) pouvant donner accés à la voie d'évitement, et sa transmission "rigide" (barres): par opposition aux transmissions "funiculaires" (fils de fer).

(1) Précisions du vocabulaire S.N.C.F:
- on emploie le terme "'aiguillage" lorqu'il s'agit de bâtiments réservés à la commande des signaux et aiguilles: Postes d'aiguillages.
- on emploie le terme "aiguille" lorqu'il s'agit d'un appareil de voie. D'ailleurs le Règlement général de Sécurité S6A qui traite des installations de sécurité, dans son article 32 consacré aux dérangements des appareils de voies (aiguilles, verrous, taquets) précise je cite: "En cas de dérangement d'une aiguille ou de ses organes de commande (les verrous étant à asimiller aux aiguilles) . . . ." D'ailleurs tout bon cheminot qui se respecte, n'emploiera jamais le terme "aiguillage" mais bel et bien le terme "aiguille" lorqu'il parle d'appareil de voie.

Concernant le chevron "pointe en bas": c'est le repère d'entrée de la gare, ce dernier oblige le mécanicien à être en mesure de s'arrêter à cet endroit si un signal d'arrêt à main lui était présenté. La marche à vue commençant bien entendu à partir de la pancarte "Gare", conformément à:

l'article 4 de l'annexe 1 du Règlement Général de Sécurité S4A de 1977 qui traite des V.U.S.S: Voie unique à signalisation simplifiée, et qui stipule en autre:
"Tout mécanicien abordant une gare précédée par une pancarte "Gare" doit prendre ses dispositions pour observer la marche à vue depuis le repère d'entrée jusqu'à son point normal d'arrêt en gare. Il doit, en particulier, être en mesure de s'arrêter au repère d'entrée si un signal d'arrêt à main lui est présenté en ce point (ou avant le carré d'entrée, ou le sémaphore d'entrée si celui-ci est fermé)".

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine


Dernière édition par le 2007-02-04, 21:08, édité 7 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-04, 18:24

Salut,

la fermeture au Fret a dû intervenir dans la dernière décennie... Le numéro de Voies Ferrées de Mai-Juin 1995 traitant des VUTR mentionne encore une desserte Montsempron-Libos - Fumel à la demande le matin, sans plus de précision sur les horaires ou la nature du trafic...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Pancarte "Gare" et chevron d'entrée

Message  Invité le 2007-02-04, 18:32

Pancarte "Gare" - Article 607 du Règlement Général de Sécurité S1A de 1974:

Repère sur les lignes à voie unique à signalisation simplifiée (V.U.S.S.), l'approche d'un établissement où s'applique la règlementation particulière aux gares (1).

(1) L'entrée de l'établissement est par ailleurs repéré par un "repère d'entrée" constitué habituellement par un chevron "pointe en bas".

Bien entendu, on rencontre des chevrons d'entrée que sur les lignes à V.U.S.S, car conformémment à l'article 2 du "Règlement des lignes à voie unique à trafic retreint" je cite:"Les établissements (y compris les embranchements particuliers de pleine voie) ne comportent pas normalement de signaux".

Cordialement ! clin d'oeil clin d'oeil

Sandrine


Dernière édition par le 2007-02-04, 18:51, édité 4 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-04, 18:37

CC72084 a écrit:Salut,

la fermeture au Fret a dû intervenir dans la dernière décennie... Le numéro de Voies Ferrées de Mai-Juin 1995 traitant des VUTR mentionne encore une desserte Montsempron-Libos - Fumel à la demande le matin, sans plus de précision sur les horaires ou la nature du trafic...

Bonjour CC 72084,

Cette ligne est probablement passée à un certain moment du régime d'exploitation: V.U.S.S vers V.U.T.R. En règle générale, lorsqu'une ligne est fermée au service voyageurs, elle change de régime d'exploitation pour devenir une ligne à Voie Unique à Trafic Restreint.

Dans ce cas là, on appliquera le "Règlement des lignes à voie unique à trafic restreint" de 1939. Bien entendu le "support" actuel, à ma connaissance, est le tirage de 1986, dont j'ai bien entendu un exemplaire sous les yeux ! clin d'oeil Seulement 3 rectificatifs entre 1939 et 1986: n° 1 en 1977 - n° 2 et 3 en 1984.

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Labourd-Navarre le 2007-02-04, 19:07

Le 27 mars 1983, la 141 TD 740 avait parcouru la ligne Monsempron-Libos - Fumel, malheureusement, le beau temps espéré n'était pas de la fête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
JCP
Labourd-Navarre
Labourd-Navarre
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7086
Age : 66
Localisation : Bayonne (64) et St André de Cubzac (33)
Date d'inscription : 02/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-04, 19:08

Merci Jean-Claude...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Olimac le 2007-02-04, 19:42

Quel transformation dis donc...
Belles photos, et super renseignements encore une fois, nous avons affaire à de vrais pros! content
Olimac
Olimac
Record bleu
Record bleu

Masculin
Nombre de messages : 5322
Localisation : dans le Sud Express 313
Date d'inscription : 15/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Bacalan le 2007-02-04, 23:36

Génial la photo de la Mikado à Fumel ! :cyclops:

Je ne savais pas qu'un train spécial vapeur avait circulé sur cette ligne !!!
Merci en tout cas...

@ +
avatar
Bacalan
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 84
Age : 35
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 12/01/2007

http://perso.wanadoo.fr/quercyrail

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-04, 23:52

Bacalan a écrit:Génial la photo de la Mikado à Fumel ! :cyclops:

Je ne savais pas qu'un train spécial vapeur avait circulé sur cette ligne !!!
Merci en tout cas...

@ +

Bonsoir Bacalan,

Es-tu aussi satisfait des nombreux détails techniques que j'ai "évoqué" concernant l'exploitation de cette ligne ?

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  BB4100 le 2007-02-05, 11:58

Salut,
tant qu'on est en VUSS, qu'est ce que la pancarte mi blanche-mi noire??? Voilà un moment que je me pose la question
BB4100
BB4100
Expéditor
Expéditor

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 34
Localisation : Toulouse / Saint Gaudens
Date d'inscription : 01/02/2007

http://bb4100-on-net.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-05, 12:36

BB4100 a écrit:Salut,
tant qu'on est en VUSS, qu'est ce que la pancarte mi blanche-mi noire??? Voilà un moment que je me pose la question

Bonjour Sylvain,

Pancarte mi-blanche / mi-noire - Article 607 du Règlement Général de Sécurité S1A de 1974:

Repère, sur les lignes à voie unique à signalisation simplifiée, l'approche d'un établissement, autre qu'une gare, dont les aiguilles ne doivent pas être franchies à une vitesse supérieure à 30 km/h (1 / 2).

(1) L'entrée de l'établissement est par ailleurs repérée par un "repère d'entrée", constitué habituellement par un chevron pointe en bas.
(2) 40 km/h sur certaines sections de lignes désignées au L.M.T.r (Livret de la marche des trains): c'est le document qui précise toutes les caractéristiques d'une ligne: Distance - Installations - Cantonnement. On lui associe les Fascicules-Horaires qui précisent pour chaque catégorie de trains les heures d'arrêt, de départ et de pasage sans arrêt dans chaque établissement "facilements identifiables" par un mécanicien, qui lui dispose des mêmes informations, sur un document "relatif" seulement aux trains du roulement correspondand à sa journée de service: une Fiche-train.

Les "points facilements identifiables" peuvent être: une gare, un établissement P.L (Pleine ligne) c'est à dire une ancienne gare ou une I.T.E (Installations terminales embranchées = Embranchements particuliers), voir un viaduc ou un tunnel. En fait, tout ce que le mécanicien pourra "identifier" d'une façon "certaine" comme repère "encadrant" par exemple une "marche prudente", afin de bien "encadrer" le parcours de cette "marche prudente", et de la réduire sur un parcours le plus court possible, dans la mesure des possibilités "offertes" sur le "terrain".

Dans un établissement (une gare) c'est la pancarte "Gare" qui est implantée en application de l'article 4 (Conduite à tenir par les mécaniciens) de l'annexe 1 "Lignes à voie unique à signalisation simplifiée" du Règlement S4A de 1977 dédié au "Régime Général d'exploitation des lignes à voie unique", je cite:

Le mécanicien ne doit pas franchir les aiguilles des gares, prises en pointe ou en talon, à une vitesse supérieure à 30 km/h (1) La limitation de vitesse à observer, qui est inscrite au L.M.Tr, n'est pas rappelée par des signaux sur le terrain.

Celà veut dire en clair qu'un mécanicien rencontrant une pancarte "Gare" doit se conformer aux prescriptions de cette pancarte "Gare", car c'est bien connu, il n'y à aucun signaux sur une V.U.S.S. On se contente de retenir, le cas échéant, les trains arrêtés dans une gare à l'aide d'un S.A.M (Signal d'arrêt à main) constitué d'un damier mi-rouge / mi-blanc et d'un feu rouge pour obsevation de nuit.

Cependant, conformémment à l'article 1 de cette même annexe 1, certaines gares peuvent disposées de signaux, je cite:

Certaines gares de jonction entre une ligne à double-voie, ou à voie unique à signalisation ordinaire (B.M: Block manuel de voie unique - type S.N.C.F), et une ligne à voie unique à signalisation simplifiée ne sont pas d'arrêt général. Elles sont alors dotées d'une signalisation appropriée.

En espérant que mes explications te conviendront ! clin d'oeil

(1) 40 km/h sur certaines lignes désignées au L.M.Tr.

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine


Dernière édition par le 2007-02-05, 15:00, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-05, 14:57

Ligne de Cahors à Monsempron-Libos.

Service assuré par autocars à tarification S.N.C.F.

Dessertes voyageurs - Tableau 468 de l'indicateur-horaire "Chaix" de l'automne 1971.

Autocar 731 - Cahors 5.21 Monsempron-Libos 6.51
Autocar 733 - Cahors 5.52 Monsempron-Libos 7.22
Autocar 735 - Cahors 7.38 Monsempron-Libos 9.08
Autocar 737 - Cahors 12.44 Monsempron-Libos 14.14
Autocar 739 - Cahors 16.43 Monsempron-Libos 18.18
Autocar 741 - Cahors 19.23 Monsempron-Libos 20.50

L'autocar 737 assurait en gare de Cahors la correspondance du T.E.E 75 "Capitole du Matin": Paris-Austerlitz 7.45 Cahors 12.36

Autocar 732 - Monsempron-Libos 6.58 Cahors 8.26
Autocar 734 - Monsempron-Libos 9.55 Cahors 11.23
Autocar 740 - Monsempron-Libos 13.15 Cahors 14.43
Autocar 742 - Monsempron-Libos 16.52 Cahors 18.20
Autocar 744 - Monsempron-Libos 21.07 Cahors 22.35

L'autocar 732 assurait en gare de Cahors la correspondance avec le T.E.E 74 "Capitole du matin" Cahors 8.49 Paris-Austerlitz 13.45

L'autocar 740 était direct d'Agen à Cahors et desservait la gare de Monsempron-Libos à 13.08/13.15.

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine


Dernière édition par le 2007-02-05, 19:00, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-05, 18:35

Détails complets:

De la localisation des arrêts dans les communes desservies par les autocars S.N.C.F tel qu'on les trouve dans le tableau 468 de l'indicateur-horaire "Chaix" de l'automne 1971, ainsi que les km "arrondie" depuis Cahors tel qu'on les trouve dans la marge de la liste des établissements du même tableau de cet indicateur.

Cahors
Mercuès: X N 112 / D 12 - + 3 km
Douelle: Place du Monument - + 11 km
Parnac: Station "Esso" - + 15 km
Pont-de-Luzech: Place de la Mairie - + 17 km
Albas: Place de la Mairie - + 22 km
Pont-de-Castelfranc: Passage à niveau - + 25 km
Prayssac: Place de la Liberté - + 28 km
Puy-l'Evêque: Gare S.N.C.F - + 33 km
Duravel: Place de la Mairie - + 38 km
Solutrac-Tarzac: Solutrac-Bourg - + 43 km
Condat-Bonaguil: Le Jardin public - + 49 km
Fumel: Place Gambetta et l'usine - + 50 km
+++++++ Départements: Lot / Lot-et-Garonne +++++++
Monsempron-Libos: Gare S.N.C.F - + 52 km

Renseignements pris auprès des services concernés: la voie serait "déposée". Seul subsisterait encore 3 km de voie, aux environs de Pont-de-Castelfranc ?

De nos jours, cette ligne est toujours desservie par des autocars T.E.R / S.N.C.F à raison de:
- 5 allers et retour de Cahors à Monsempron-Libos les jours ouvrables de base (J.O.B): c'est à dire du lundi au vendredi non férié.
- 4 allers et retour les samedis non férié.
- 4 allers: sens Monsempron-Libos / Cahors et 5 allers: sens Cahors / Monsempron-Libos les Dimanches et Fêtes.

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-07, 17:13

Oh que non, plus de voies à Pont de Castelfranc ! je n'ai pas vu de rails alors que j'y suis passé il y a quelques années. les rares restes de cet ancien barreau se situent uniquement entre Fumel et Monsempron, puisque les anciennes fonderies ont du maintenir quelques temps une activité marchandise. partout ailleurs, la plateforme mérite d'être valorisée, cela permettrait d'offrir aux autochtones et aux touristes un sentier en site propre longeant intégralement le Lot.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Invité le 2007-02-07, 17:54

Tremolat a écrit:Oh que non, plus de voies à Pont de Castelfranc ! je n'ai pas vu de rails alors que j'y suis passé il y a quelques années. les rares restes de cet ancien barreau se situent uniquement entre Fumel et Monsempron, puisque les anciennes fonderies ont du maintenir quelques temps une activité marchandise. partout ailleurs, la plateforme mérite d'être valorisée, cela permettrait d'offrir aux autochtones et aux touristes un sentier en site propre longeant intégralement le Lot.

D''accord avec toi: cette précision m'avait été communiquée par l' A.C (Agent-Circulation) de la gare de Monsempron-Libos qui me soutenait qu'il restait quelques km aux environs de Pont-de-Castelfranc. Si ces quelques portions encore ferrées, se situent ailleurs, alors ça doit faire bien longtemps que cet agent n'a pas dù mettre les pieds sur cette ancienne ligne.

Par contre, il m'a bien préciser qu'il y à plus aucun trafic actuellement, même "fret" faute d'infrastructures en continuité.

Cordialement ! clin d'oeil

Sandrine
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  damienf le 2008-04-16, 20:05

La ligne a été trés rapidement deferrée lorsque plus aucun trains ne venaient à la "pont à Mousson" à Fumel depuis les mines de l'Aveyron; sa consoeur de Cahors/Capdenac qui la prolongeait résiste encore, sauf que ça coince depuis 2003 pour Quercyrail qui l'exploitait... A fumel, l'embranchement depuis Monsempron a tout de même été préservé par rapport à des expéditions possibles de la même usine, laquelle à été radicalement changée depuis car elle ne fond plus d'acier, mais de l'alu...
avatar
damienf
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 999
Age : 60
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 16/04/2008

http://railgascogne.canalblog.com/; http://ttvg.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  damienf le 2008-04-24, 21:35

En parlant de Fumel, la gare voisine de Monsempron-Libos reçoit en alternance avec des 2200 des 73500: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Et à Fumel, c'est la désolation; BV coté voies et voies restantes avant le terminus, direction Cahors [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
damienf
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 999
Age : 60
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 16/04/2008

http://railgascogne.canalblog.com/; http://ttvg.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Amiral le 2008-05-09, 02:46

Bsr,

Il a quelques années, lorsque la presse locale se faisait l'écho des projets de réouverture de la ligne Penne - Villeneuve sur Lot, on pouvait lire dans les quotidiens la volonté des élus locaux de Fumel de voir également le train revenir desservir cette gare depuis Agen.
Ainsi selon ces derniers, une rame partant de Fumel via Monsempron-Libos aurait rejoint à Penne une autre rame venant pour sa part de Villeneuve sur Lot. Le tout aurait ensuite continué son chemin vers Agen.

@+
avatar
Amiral
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 40
Localisation : 94 et 47
Date d'inscription : 27/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Fumel (47) : les derniers mètres de rails...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum