Entre Lozère et Cantal

Aller en bas

default Entre Lozère et Cantal

Message  papybroussard le 2016-10-18, 21:19

Bonsoir à tous,

Comme tous les ans à pareille époque, les congés sont les bienvenus pour se dégourdir les pattes et les objectifs.

Bien évidemment les Pyrénées étaient inévitablement majoritaires pour cette période de repos et la météo m'a permis de m'en donner à cœur joie : randonnée autour des Lacs d'Ayous et du Pic du Midi d'Ossau, Vallée d'Aure jusqu'à St Lary, Lavedan et tour du lac de Gaube, ...

Toutefois, je ne pouvais me résoudre à ne pas retourner faire un tour dans le Massif Central afin de profiter quelques jours de la ligne des Causses et des dernières circulations de la saison sur la ligne des CFHA.
Résultat : départ le 10 Octobre vers Aurillac par Toulouse. A l'arrivée, comme lors des escapades cantaliennes précédentes, une voiture de location m'attendait sagement en gare pour me mener jusqu'à l’hôtel à St Flour d'où j'avais prévu de rayonner jusqu'au 14.
Le 11/10, les hostilités ont commencé, comme il se doit, par le train de coïls, joliment achalandé.
Puis, le retour du matin étant supposé Haut-le-Pied, le reste de la matinée fut mis à profit pour descendre à Chaudes-Aigues (non sans une halte intermédiaire aux Ternes pour profiter du Château et de l'église romane) et revenir par Garabit en organisant une halte le long de la Truyère à hauteur des ruines d'Alleuze et de la Chapelle St Illide.
Puis retour à Roffiac pour photographier l'Aubrac Béziers - Neussargues (Clermont-Fd) en Z-7300 sur le viaduc avant de rejoindre tranquillement la halte de Garabit pour y saisir le retour de ce même train.

Ensuite, il me restait à me rapporcher de St Chély d'Apcher pour respirer à pleins poumons l'air vivifiant qui courrait sur les hauteurs en attendant l'arrivée du deuxième mouvement de livraisons de coïls de la journée. Signe du temps : même les vaches n'ont cure des trains et c'est sans même un regard de leur part que le convoi s'est étiré sous les rayons de cette fin d'après-midi. Le retour, enfin, fut saisi à hauteur du viaduc de Garabit avec un beau convoi de 20 wagons (certes vides) remorqués par une UM de 67400 Fret!

Le lendemain, même s'il faisait bon pour se promener, les photos n'ont malheureusement pas pu bénéficier des rayons du soleil de la veille : en effet, le ciel est resté obstinément voilé toute la journée. Qu'importe, les conditions météos ont quand même permis de saisir l'aller/retour TER Béziers - St Chély de part et d'autre d'Aumont-Aubrac, avant de descendre à St Sauveur de Peyre pour photographier  (pour changer de la Z-7300) l'Aubrac, assuré en Z-27500.
S'en suivit naturellement une marche jusqu'au promontoire du Roc de Peyre, emplacement, jusqu'en 1633, du Château qui était le fer de lance de la Baronnie de Peyre.
Puis retour au Viaduc de la Rimeize pour profiter du retour de la Z-27500 assurant l'Aubrac.

Jeudi 13 : tandis que les services météo vont d'alerte en alerte pour les épisodes cévenols, je tente ma chance sur le Cézallier, ce jeudi étant le dernier des circulations régulières 2016 du CFHA. Le ciel est chargé (c'est un euphémisme... rigol ), le vent soutenu et quelques beaux grains s'abattent mais ne restent guère  longtemps, chassés sans cesse par les bourrasques. Cela permet de profiter de la visite de Riom-ès-Montagne, de St Amandin, de Condat en Féniers, de Marchastel et de Lugarde et de saisir les valeureux X-2908 et X-2725 des CFHA (en plus des vidéos du X-2908 réalisées sur le viaduc de Lugarde puis juste avant la gare de Condat-St Amandin).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour finir la journée, de Riom-ès-Montagne, le retour vers Aurillac fut réalisé par les vallées du Cheylade et de la Jordanne, séparées par le Col du Pas de Peyrol  (1588 m). Malheureusement, de part et d'autre de ce col, à partir de 1300 mètres d'altitude, la visibilité était devenue nulle puisque c'est à cette limite que se trouvait le plafond nuageux... Une fois sorti du plafond nuageux, et malgré l’absence d'un soleil franc, la vue sur la Vallée de la Jordanne ne s'en révélait pas moins splendide!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chose promise, chose due, voici la vidéo de ces trois journées passées entre Lozère et Cantal.


Amitiés, Jérôme.
papybroussard
papybroussard
Posteur Méritant
Posteur Méritant

Nombre de messages : 769
Age : 41
Localisation : Pau
Date d'inscription : 21/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Entre Lozère et Cantal

Message  CANIDOU le 2016-10-18, 22:45

cheers cheers cheers cheers cheers (100 comme ça !). Superbe, tu devrais partir plus souvent en vacances...
Ca me rappelle tant de souvenirs... Au temps où les lignes de Bort étaient en activité.

CANIDOU
Expéditor Elite
Expéditor Elite

Masculin
Nombre de messages : 2811
Age : 62
Localisation : tarascon sur ariege 09
Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Entre Lozère et Cantal

Message  Montplaisir le 2016-10-18, 22:52

cheers On aime beaucoup tes récits passionnants! cheers
Montplaisir
Montplaisir
Record 150
Record 150

Nombre de messages : 7621
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Entre Lozère et Cantal

Message  papybroussard le 2016-10-18, 23:10

Merci à vous deux pour les commentaires.

C'est vrai que les lignes autour de Bort étaient plus que sympathiques, malheureusement pour ce qu'il reste sur ce versant du Massif Central et sur l'autre aussi (Ussel - Laqueuille fermé, Eygurandes - Montluçon fermé, Volvic - Lapeyrouse fermé, Volvic - La Bourboule exploité comme une VUTr pour le fret, La Bourboule - Le Mont Dore fermé, ...), c'est bien triste tout çà.

C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder son plaisir lorsque des associations se donnent du mal pour sauvegarder une exploitation et du matériel de renom (X-2700, X-2800). un grand merci aux CFHA même si je ne les connais pas directement.

J'ai d'ailleurs appris, en revenant le 14, qu'ils devraient prendre livraison d'X-2200 et d'Xr stationnés à Neussargues. Si tel est bien le cas, une information de l'association (si elle lit ce forum?) serait la bienvenue pour tenter d'aller tirer le portrait de ce matériel lors du passage sur la ligne de Neussargues à Bort.

@+, Jérôme.
papybroussard
papybroussard
Posteur Méritant
Posteur Méritant

Nombre de messages : 769
Age : 41
Localisation : Pau
Date d'inscription : 21/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Entre Lozère et Cantal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum