Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

default Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  poseidon le 2012-10-24, 9:18 am

Extrait du sud ouest d'avant hier....
Si seulement ça pouvait être vrai!!!! cheers

L'avenir économique du Gers passe par le rail

C'est la conviction de Raymond Vall. Le sénateur-maire de Fleurance a auditionné sur ce sujet le patron de la SNCF, Guillaume Pepy. Le Gers doit se préparer.


L'avenir économique du Gers se jouera en partie sur les voies ferrées. C'est en tout cas une conviction du sénateur-maire de Fleurance Raymond Vall (PRG). Président depuis bientôt un an de la commission du développement durable, des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire, il a auditionné récemment au Sénat Guillaume Pepy, président de la SNCF.

Alors qu'entrera en vigueur en 2013 la taxe écologique sur le transport, les voies ferrées Condom-Nérac, Auch-Agen, mais aussi, c'est une surprise, celle reliant Beaumont-de-Lomagne à Castelsarrasin, pourraient être capitales pour le dé- senclavement économique du département.


« Sud Ouest ». Pourquoi cette rencontre avec Guillaume Pepy ?

Raymond Vall. Il faut savoir tout d'abord que la Cour des comptes vient de faire un audit sur la problématique RFF (1)-SNCF. On est l'un des rares pays en Europe à avoir, à mon sens, appliqué un peu trop rapidement une directive européenne qui, pour faciliter la concurrence, a séparé les rails de ce qui roule sur les rails. Le revers de la médaille, c'est que RFF accuse un déficit de plus de 30 milliards d'euros et n'arrive pas à remettre en état des lignes qui, pour certaines, sont menacées. RFF arrive à entretenir 1 000 km de voies ferrées par an. Sur un total de 40 000 km ! À ce rythme, il faudra cinquante ans pour rénover l'ensemble du réseau ! D'ailleurs, la Cour des comptes recommande de rassembler à nouveau SNCF et RFF dans une sorte de holding.

Quels sont les enjeux ?

En 2013 s'appliquera la taxe écologique sur le transport. On va pénaliser les territoires qui n'ont comme seule possibilité de désenclavement le transport routier. Ce qui est le cas du Gers. On a donc deux ou trois ans devant nous, au maximum, pour commencer à se préoccuper de l'état de nos voies.

Guillaume Pepy vous a-t-il rassurés ?

Il nous a dit qu'il était conscient qu'il allait falloir faire de gros efforts pour la rénovation des voies. Il a aussi décidé de décentraliser le pouvoir de décision en matière de fret ferroviaire, ce qui n'était pas le cas. À nous, élus, de négocier. Il est conscient qu'il ne pourra pas remettre en état toutes les voies ferrées. Il va falloir faire des choix.

Il a surtout annoncé qu'il n'accepterait plus qu'on procède au démontage des voies ferrées. Il a aussi dit qu'il ne procéderait plus à la fer- meture de billetteries, dans la mesure où des élus l'accompagnent. Comme pour La Poste, il demande que les élus se mobilisent. Enfin, il n'est plus d'accord pour vendre les gares. Il préfère passer des baux avec les collectivités territoriales, pour qu'on y fasse des logements sociaux par exemple. Car il ne sait pas ce que sera le transport ferroviaire dans cinquante ou cent ans. Il ouvre une nouvelle page de l'histoire ferroviaire.

Quelles incidences pour le Gers, en terme de fret ferroviaire ?

Pour le Gers, il faut absolument trouver des voies qui nous amènent sur des réseaux nationaux et internationaux.

Il y a donc un avenir pour la ligne Auch-Agen ?

Oui. Il va falloir trouver de l'argent pour la remettre en état, telle qu'elle est, sans l'améliorer. Dans le Lot-et-Garonne, il y a des ouvrages d'art à revoir. Les trains y roulent à une vitesse de 30 à 40 km/h. Les coopératives qui l'utilisent, avec des convois de 1 500 tonnes, y sont fortement attachées. Notre rôle est de motiver la SNCF et RFF de manière à faire des travaux.

Et pour les autres lignes ?

La ligne Condom-Nérac est utilisable (2). La Chambre de commerce et d'industrie et la Communauté de communes de la Ténarèze ont fait des efforts considérables pour réunir les tonnages nécessaires. Je ne vois rien d'autre. Malheureusement dans le sud du département, les voies ferrées sont dans un tel état que je ne peux pas faire de pronostic. Parfois même, elles n'existent plus.

Et la ligne Auch-Toulouse ?

On ne peut pas espérer voir du fret sur cette ligne. Lorsqu'elle a été refaite, elle l'a été pour supporter 300 tonnes. Elle ne pourra jamais en recevoir 600. Et la fréquence d'utilisation pour les passagers ne permettra pas le fret. Mais je m'intéresse à une troisième possibilité.

Laquelle ?

La voie ferrée entre Beaumont-de-Lomagne et Castelsarrasin vient d'être refaite, pour le fret. Et à Beaumont-de-Lomagne, il y a le projet, dans une friche, d'une base logistique de plus de 10 000 m2. Quatre départements sont intéressés par cette base : le Gers, le Tarn-et-Garonne, le Lot-et-Garonne et la Haute-Garonne, car elle pourrait capter une partie de la sous-traitance aéronautique. L'opérateur privé de cette voie ferrée, qui a le projet de cette base, a déjà passé des accords avec des transporteurs locaux qui font déjà le relais.

Elle pourrait donc servir de porte d'entrée sur le réseau ferré national pour le fret…

Oui. C'est déjà le cas pour des entreprises du Gers, comme Castel et Fromaget. Et au fur et à mesure que la taxe sur les poids lourds va s'appliquer, on va voir se modifier les transports. Il faut s'y préparer.

Y aura-t-il d'autres répercussions ?

Intermarché évoque le coût du transport pour supprimer sa base de Lectoure. Évidemment cette base de Beaumont-de-Lomagne est de nature à les faire réfléchir. On n'est qu'à 30 kilomètres. J'ai bien l'intention d'écrire à Intermarché. Si Intermarché a une base ferroviaire à moins de 30 km de sa base, c'est de nature à dénoncer une hypocrisie dont ils font preuve. Et la route départementale 928 qui y mène a toujours été considérée comme une route d'avenir. Elle avait été refaite du temps de Jean-Pierre Joseph. De manière générale, il est admis qu'à moins de 75 km de relais en transport routier, il reste compétitif d'utiliser le fret ferroviaire. Cette base est un espoir pour le Gers. Je suis à la veille de réunir les quatre départements concernés.

(1) Réseau ferré de France. (2) La ligne, qui rejoint le réseau national à Port-Sainte-Marie (47) est toujours classée comme étant « ouverte », mais n'est pour le moment pas utilisée.

Auch · économie · transports


poseidon
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 33
Localisation - Ubicación : gers
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2012-10-24, 5:49 pm

De bonnes nouvelles, si elles se concrétisent! Réunir RFF et la SNCF serait effectivement une mesure de bon sens venant rectifier la scission peu réfléchie et néfaste à tous les cheminots, le schéma EX-MT-VB était cohérent et avait un esprit commun, dans les familles cheminotes les trois composantes se retrouvaient pour le meilleur du chemin de fer!
avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7169
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Olimac le 2012-10-24, 6:07 pm

Rectification : il n'a jamais été question de réunir SNCF et RFF, mais plutôt de séparer la branche SNCF Infra de la SNCF pour la mettre dans RFF.
C'est différent.
avatar
Olimac
Record bleu
Record bleu

Masculin
Nombre de messages : 5300
Localisation - Ubicación : dans le Sud Express 313
Date d'inscription : 15/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2012-10-24, 6:11 pm

Camilo a écrit:Rectification : il n'a jamais été question de réunir SNCF et RFF, mais plutôt de séparer la branche SNCF Infra de la SNCF pour la mettre dans RFF.
C'est différent.

Merci de la précision, mais je persiste à penser que cela a été une erreur!
avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7169
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  intermodalite le 2012-10-24, 6:42 pm

Pour le Gers, nous avions évoqué une électrification dans la cadre de la modernisation Bordeaux - Toulouse et des dessertes directes depuis Bordeaux vers Auch en TER et TGV.....

Donc qui sème doit avoir beaucoup de patience, mais un germe naît.....

intermodalite
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1372
Age : 64
Localisation - Ubicación : Transpyrénéen Oriental
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.intermodalite.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Olimac le 2012-10-24, 6:43 pm

Quand la LGV sera faite, ça fera peut-être bouger les choses...
avatar
Olimac
Record bleu
Record bleu

Masculin
Nombre de messages : 5300
Localisation - Ubicación : dans le Sud Express 313
Date d'inscription : 15/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  intermodalite le 2012-10-24, 6:44 pm

Où quand la ligne classique sera optimisée.....

intermodalite
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1372
Age : 64
Localisation - Ubicación : Transpyrénéen Oriental
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.intermodalite.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2012-10-24, 6:46 pm

intermodalite a écrit:Où quand la ligne classique sera optimisée.....
Cela serait certainement plus raisonnable et réaliste!
avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7169
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  BB4100 le 2012-10-24, 8:40 pm

Et la ligne Auch-Toulouse ?

On ne peut pas espérer voir du fret sur cette ligne. Lorsqu'elle a été refaite, elle l'a été pour supporter 300 tonnes. Elle ne pourra jamais en recevoir 600. Et la fréquence d'utilisation pour les passagers ne permettra pas le fret. Mais je m'intéresse à une troisième possibilité.

Une ligne est faite pour une charge à l'essieu, pas la masse d'un train complet. De plus, il n'est pas obligé de faire circuler des trains de 3000t! Enfin, quand on voit ce qui roule sur Hagetmau et l'état de la voie, franchement, c'est du foutage de gueule!!
Quant à la circulation, ce n'est pas non plus le RER B! Mais à force de supprimer les évitements dans les gares, on limite le trafic.

Par contre, ils n'ont pas parlé de la ligne Auch - Agen, qui va croiser en principe la LGV. L'idée de construire une gare à la croisée de ces deux lignes n'a jamais été envisagée alors qu'avec une correspondance bien fichue, Auch aurait été à 3h30 maximum de Paris!
avatar
BB4100
Expéditor
Expéditor

Masculin
Nombre de messages : 2015
Age : 33
Localisation - Ubicación : Toulouse / Saint Gaudens
Date d'inscription : 01/02/2007

http://bb4100-on-net.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  bb 9301 le 2012-10-24, 8:50 pm

je suis tout à fait d accord avec tosque,mais une question me vient.pourquoi la ligne auch toulouse a t elle survecue et non celle de tarbes à auch? sachant tous les poids lourds et bus qui passent sur la rn 21 ainsi que toutes les z.i et zones d enseignement se situant dans le secteur.
avatar
bb 9301
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 37
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  cassaigneray le 2012-10-24, 10:33 pm

La ligne Toulouse - Auch a survécue jusqu'a maintenant car les autorités militaires se sont opposées dans les années 60 à sa fermeture à cause du centre de sélection d'Auch.
raymond.
avatar
cassaigneray
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1419
Age : 68
Localisation - Ubicación : L'Union (31) + Cotonou (Bénin) + Saint Gaudens
Date d'inscription : 19/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Fabrice le 2012-10-24, 10:59 pm

Tient ça c'est marrant : c'est la seule fois que j'ai pris cette ligne c'était pour aller au 3 jours .... en 1984 !

Fabrice
Expéditor
Expéditor

Masculin
Nombre de messages : 2221
Age : 54
Localisation - Ubicación : Bayonne
Date d'inscription : 29/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Montplaisir le 2012-10-25, 12:22 am

Ouais avec dans les années 70 l'arrêt romantique d'ESCORNEBOEUF!
avatar
Montplaisir
Record 150
Record 150

Nombre de messages : 7124
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  poseidon le 2012-10-25, 10:00 am

A moment donné raymond vall aborde aussi l'état des voies dans le sud du département...
la dernière fois que je suis passé prés de fustérouau sur l'embranchement riscle-éauze.... c'est assez impressionnant s'il n'y avait pas de P.N on se demanderait qu'est ce qu'il y a sous la végétation....
Quant à auch agen ce week end suite à la tempête de nombreux arbres étaient tombés sur les rails vers montestruc/gers je ne sais si ils ont été sortis depuis....

++

poseidon
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 33
Localisation - Ubicación : gers
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  MOLY le 2012-10-25, 10:39 am

Bonjour,

Lors de mon détachement au dépôt de Tarbes, en 1997/ 1998, nous avions l' occasion, de circuler encore jusqu'à Eauze, d'une part, et lors des campagnes "maïs", jusqu'à Mont de Marsan d'autre part.

Il existait près de Riscle, un pont métallique bien atteint par une accumulation de rouille, trahisant certainement un état vétuste, et d'ailleurs déjà frappé par une sérieuse restriction de vitesse.

Sur Eauze, l'état de la voie mettait à rude épreuve les suspensions du 66000, et... les vertèbres de leur "cavalier".

Qu'en est il aujourd'hui ?

Si quelqu'un dispose d'éléments, merci de nous en faire part.

A bientôt !

MOLY
Posteur Persévérant
Posteur Persévérant

Masculin
Nombre de messages : 543
Age : 69
Localisation - Ubicación : Aveyron
Date d'inscription : 06/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  dionysos_46 le 2012-10-25, 5:28 pm

intermodalite a écrit:Pour le Gers, nous avions évoqué une électrification dans la cadre de la modernisation Bordeaux - Toulouse et des dessertes directes depuis Bordeaux vers Auch en TER et TGV.....

Donc qui sème doit avoir beaucoup de patience, mais un germe naît.....

Ça se fera peut-être~sûrement quand le matériel régional Régiolis en cours de commande deviendra notoirement insuffisant eu égard à la pression démographique et qu'il faudra investir dans du vrai matériel RER sur l'étoile toulousaine... beer
avatar
dionysos_46
Postamateur
Postamateur

Masculin
Nombre de messages : 359
Age : 43
Localisation - Ubicación : St-Denis-près-Martel
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  victor1240 le 2012-10-26, 8:08 pm

il a de bonnes intentions. J'espère que ce sera suivi d'actes... à mon avis il ne faut pas trop qu'il compte sur Pépy pour développer le fret !
avatar
victor1240
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 29
Localisation - Ubicación : Bayonne
Date d'inscription : 31/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  poseidon le 2012-11-21, 2:45 pm

En me baladant dans Auch où je vis j'ai vu ces derniers jours une équipe travailler entre les deux premiers P.N de la ligne auch-agen notamment pour les câbles enterrés le long des rails....
Cette activité signifierait-elle un retour du trafic sur la ligne?
Car à mon humble avis aucun train n'est entré à auch par cette ligne depuis des mois....
Ces travaux font suite à un sacré débroussaillage aussi cet été....
J'espère qu'un jour on reverra à auch les wagons fret arriver..... clin d'oeil

poseidon
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 33
Localisation - Ubicación : gers
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Mathieu le 2012-11-21, 4:30 pm

Ca c'est une bonne nouvelle... Parce qu'en effet, depuis TREEEES longtemps (style depuis le dernier RVB), Auch, c'est morne plaine. Rien à part 1 ou 2 TER en gare.
C'est vrai que vu depuis la rocade, la ligne Auch-Agen est très déjà dégagée en regardant vers Agen.

Mathieu
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 90
Age : 39
Localisation - Ubicación : Auch
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Invité le 2012-11-21, 5:18 pm

[Par contre, ils n'ont pas parlé de la ligne Auch - Agen, qui va croiser en principe la LGV. L'idée de construire une gare à la croisée de ces deux lignes n'a jamais été envisagée alors qu'avec une correspondance bien fichue, Auch aurait été à 3h30 maximum de Paris!]

Bonjour à tous,

La gare de Layrac un temps évoqué , aurait été situé en zone inondable et la CCI Lot et Garonne préferait voir la future gare vers Colombe en Brulhois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2012-11-21, 7:24 pm

A suivre cette ligne sourire
avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7169
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  damienf le 2012-11-21, 8:12 pm

Bonsoir,
intermodalité peut le dire, la ligne de Auch, même et surtout dans le cadre de la LGV n'a jamais été prévue a être raccordée à la LGV. Le pire était que la gare des champs d'Agen coté Sud (presque à l'aplomb de la ligne d'Auch) devait être raccordée à la ligne classique et Agen gare par une virgule coté Ouest; donc si un malheureux TER venait d'Auch dans ce scénario, il se paierai une boucle de plusieurs km supplémentaires par cette "virgule d'Ouest" cherchez la logique.

Quand aux lignes du Gers, l'ex ligne Port Sainte Marie/Riscle par Nérac Condom Eauze, interrompue entre Condom et Eauze sur moins de 30km (la plate forme est en partie transformée en voie verte WC
La dépose de la partie Grondin a eu lieu en 2000, le reste environ 10 ans avant. Quel manque de clairvoyance. Le Gers regorge de céréales a exporter par camions (75000T a Condom en bout d'une ligne inutilisable par ex).
Les élus qui construisent les routes, se plaignent de la dégradation des ces routes par les camions et ils ne veulent pas s'engager sur les voies ferrées en continuant a faire des routes avec comme vedette, la N21 à 4 voies sur toute sa longueur????

damienf
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 996
Age : 58
Localisation - Ubicación : lot et garonne
Date d'inscription : 16/04/2008

http://railgascogne.canalblog.com/; http://ttvg.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  nefalko le 2012-11-21, 10:47 pm

Le tracé relativement rectiligne de cette ligne agen-auch permettrait aux éventuels futurs trains de voyageurs de circuler à 140/160 km/h, ce qui offrirait de bons temps de parcours entre ces 2 villes.
Si l'abandon de Layrac est regrettable, le positionnement de la nouvelle gare d’Agen permettrait de réaliser des relations Auch-Agen TGV tout en desservant la gare d’Agen ville. encore faut-il que la liaison ferrée Agen TGV -Agen centre ne fasse pas les frais des premières coupes budgétaires (et que Auch -Agen soit réouvert clin d'oeil )
avatar
nefalko
Posteur Méritant
Posteur Méritant

Masculin
Nombre de messages : 613
Age : 45
Localisation - Ubicación : Rodez
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Invité le 2012-11-21, 11:22 pm

A l' image de ce qui c'est passé à Avignon (+ de 10 ans d'attente avant la construction de la virgule) avec pourtant un potentiel bien plus important qu ' à Agen !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Invité le 2013-01-23, 1:41 am

Sud Ouest - 22 janvier 2013.

Ils réclament la réouverture de la ligne Agen-Auch
TRAIN La CGT gersoise organise une table ronde sur la situation ferroviaire. Au cœur des débat : la liaison entre Agen et Auch

La CGT lance aujourd'hui ses états généraux du ferroviaire (Philippe Bataille)

« Nous sommes souvent vus comme une organisation qui ne fait que contester mais nous avons également des propositions à faire. » Tel est l'un des messages que souhaite passer le syndicat CGT des cheminots du Gers. Ils organisent aujourd'hui, à Auch, une table-ronde sur la situation du ferroviaire dans le département.

Premier axe sur lequel les syndicalistes souhaitent débattre : la proposition de la réouverture pour les voyageurs de la ligne ferroviaire Auch-Agen. Cette ligne est en effet fermée depuis 1970 et seul du transport de fret s'y déroule depuis. « Avec le projet de LGV entre Bordeaux et Toulouse, il serait fortement judicieux de penser à développer cette liaison », relève Christine Dessum, secrétaire départementale du syndicat pour le ferroviaire.

Ligne de bus surchargée

À ce jour, seul un service d'autocars est mis en place par la SNCF pour assurer ce trajet. « C'est la ligne de bus la plus fréquentée de Midi-Pyrénées, elle est complètement surchargée et ne propose pas assez d'horaires, remarque David Aylies, secrétaire de l'Union gersoise de la CGT. Certains collégiens de Fleurance sont obligés de quitter leur établissement le vendredi à midi et de rater les cours de l'après-midi ».

L'autre argument avancé par les responsables syndicaux reste le développement touristique permis grâce à la réouverture de cette ligne. Il faciliterait l'accès aux richesses culturelles du département et au centre de thermalisme de Lectoure, notamment pour les personnes âgées.

Un poids économique supplémentaire qui pourrait être bonifier par le développement du transport de marchandises déjà existant. Selon la CGT, 650 camions circulent chaque jour sur la RN 21 entre Auch et Agen. « Davantage de fret sur cette ligne rendrait la circulation sur cette route moins dangereuse et ouvrirait l'activité commerciale vers d'autres bassins de vie comme l'Aquitaine, ajoute David Aylies. Nous ne voulons pas aller vers un tout-Toulouse. L'activité économique ne doit pas être entièrement aspirée par la capitale régionale. »

Concernant la ligne Auch-Toulouse, menacée en 1995, les résultats actuels prouvent que le trafic se porte bien. Elle a connu l'an dernier une hausse de 17 % du nombre de voyageurs d'après les chiffres du Conseil régional. Mais les cheminots de la CGT ne comptent pas en rester là. Pour eux, il devient nécessaire de moderniser la ligne pour permettre une liaison plus rapide entre les deux villes. Une ligne que la CGT souhaite ouvrir dorénavant au transport de marchandises.

Afin de développer ces propositions, le syndicat a invité l'ensemble des acteurs économiques du département, les maires concernés, la Chambre d'agriculture, la Chambre de commerce et d'industrie, les autres syndicats, les associations d'usagers et les citoyens à venir débattre autour d'une table ronde sur le sujet aujourd'hui, à partir de 17 h 30, à la salle des Cordeliers à Auch.

[b][i] Quelqu'un était présent ?? clin d'oeil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avenir des lignes ferroviaires dans le Gers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum