Point fin 2019 sur les rames tractées

Aller en bas

default Point fin 2019 sur les rames tractées

Message  BB 9210 le 2019-12-30, 20:33

Bonjour à tous,

Au tournant du changement de service horaire 2019/2020, il convient de réaliser un nouveau point de la situation des rames tractées, dont le champ d'action a encore reculé. La grève de décembre 2019 a rendu la situation encore plus confuse, les automoteurs étant privilégiés pour les rares trains maintenus.

Au départ de la gare Montparnasse, seules quelques rames Corail TER sont encore utilisées sur Paris - Le Mans ainsi que, en service banlieue (ligne N), des VB2N associées à des BB 27300 ou 7600. La livraison de Regio2N adaptés au service banlieue pourrait impacter ce dernier parc dès 2020, les 7600 étant probablement les premières à disparaître. La rotonde de Montrouge devrait d’ailleurs être démolie afin de construire un atelier de maintenance de ce nouveau matériel.

Austerlitz reste quelques temps encore un bastion des rames Corail, avec trois sous parcs distincts :
- des rames ex Téoz, rénovées carmillon et à réservation obligatoire, normalement remorquées à 200 km/h par des BB 26000 vers Limoges et Toulouse. Le successeur de ce matériel a été commandé en fin d'année 2019 à CAF (automotrices Confort).
- un parc disparate mais apte à 200 km/h, tracté par BB 26000 ou 7200, utilisé sur les anciens Intercités devenus TER Paris - Orléans et ses prolongements vers Tours et Bourges, mêlant voitures Nouvelle Déco, quelques Aqualys subsistantes, carmillon, ex Intercités Bordeaux -Nantes et TER Centre. La reprise de ces relations par la région s'est accompagnée de la commande de Regio2N V200 à livrer à partir de 2020. En attendant, des BB 22200 viennent compléter le matériel moteur, alors que les dernières 7200PV utilisées pour les remontes de rames vides ont disparu.
- un parc dédié aux dernières relations nocturnes, d'une part vers Briançon (traction par 22200 ou 26000 puis BB 75300 voire 67400 après Valence), et d'autre par vers le Sud Ouest avec un tri tranches Albi / Latour de Carol / Cerbère tracté par BB 7200, 22200 ou 26000 et Diesel 67400 ou 75300 vers Albi. Ce parc ne comporterait plus qu'une soixantaine de voitures, pour la plupart des couchettes en livrée carmillon et quelques voitures à siège inclinables rescapées. Une rénovation de ce parc est annoncée pour 2020.

Les rames tractées ont quasiment déserté le reste du réseau Sud Ouest à l'exception de quelques fantomatiques "IC Eco" assurés à certains weekends vers Nantes ou Bordeaux par une BB 26000 associée à une rame prélevée sur un Paris - Tours.

Sur la transversale Sud Bordeaux - Marseille roulent derrière des BB 7200 ou 22200 des rames de 10 voitures Corail théoriquement ex Téoz rénovées Carmillon mais en pratique souvent complétées par un parc de réserve disparate : voitures Nouvelle Déco, extérieur carmillon ou ex IC Bordeaux - Nantes sont également présentes. A partir du service 2020, l'itinéraire via le Contournement de Nîmes Montpellier est supprimé (ces trains étaient tractés par BB 22200 et ne roulaient qu'à 140 sur la ligne nouvelle).

A l'Ouest, au départ de St Lazare, les rames tractées sont encore présentes sous différentes formes pour peu de temps encore :
- rames Corail Intercités théoriquement aptes à 200 km/h et tractées par des BB 26000 voire 15000 sur Paris - Caen - Cherbourg,
- rames réversibles Corail Corail Intercités associées à des BB 15000 sur Paris - Rouen - Le Havre et venant aussi parfois compléter les premières,
- rames réversibles V2N associées à des BB 15000 sur Paris - Rouen - Le Havre,
- rames réversibles VO2N rénovées TER Haute Normandie associées à des BB 15000 sur Paris - Rouen et Paris - Evreux,
- rames réversibles VB2N associées à des BB 27300 et même encore à quelques BB 17000 en service banlieue (ces dernières sont surtout utilisées sur les acheminements de matériel hors service commercial).
Tout ce parc est menacé à brève échéance, ses successeurs étant déjà commandés : Z50000 et RER NG pour la banlieue, et Regio 2N en diverses variantes TER et Intercités V200.

Sur le réseau Nord, les ex Intercités Paris - Boulogne ne sont plus assurés en Corail depuis le changement de service 2020 : le relais traction à Amiens entre une BB 15000 ou 22200 et un ou deux Diesels 67400 étant pénalisant, des Regiolis bimodes sont venu les remplacer après reprise sous le giron TER. Il n'y a donc plus de rames Corail de jour assurées en traction Diesel sur le réseau français.
Les autres IC Paris - Amiens et Paris - St Quentin / Maubeuge restent assurés en Corail (TER, Nouvelle Déco ou Carmillon) tractées par des BB 15000 ou plus généralement 22200 mais les Regio2N commandés lors du reversement de ces relations à la nouvelle région Hauts de France devraient arriver en 2022-2023.
Les V2N ex Picardie utilisées avec des BB 15000 sur Paris - Amiens - St Quentin ne sont pas menacées pour le moment et ont même subi récemment une rénovation intérieure.
Les VR2N tournent toujours avec les 22200RC sur l'ex Nord Pas de Calais, leur remplacement ne semble pas envisagé pour le moment.

Pour l'instant Paris Bercy reste lui aussi un fief des rames tractées, avec les IC ex Téoz à destination de Clermont (rames de 7 ou 14 voitures V200 tractées par BB 26000), les ex IC devenus TER Paris - Nevers (matériel Corail dédié tracté par 26000 ou 22200) et les TER vers Dijon ou Lyon en matériel Corail réversible ex Bourgogne mais aussi comportant quelques voitures ex Midi Pyrénées.
Là aussi, la relève est proche : automotrices CAF sur les trains V200 vers Clermont, Regio2N pour ceux vers Nevers reversés au giron TER, et Regiolis pour les TER vers Dijon et Lyon.
Quant aux trains de transport d'automobiles, qui roulaient séparément des trains de nuit acheminant les passagers, le changement de service leur a été fatal, marquant la fin de ce type de prestations ; des wagons porte autos furent même ferraillés quelques jours après.

Quelques IC Eco roulent également de temps en temps avec des BB 26000 vers Grenoble via Dijon et Lyon mais cette utilisation très ponctuelle ne sera sans doute pas pérennisée.

Paris gare de Lyon ne voit plus comme rames tractées quel le train de nuit Thello à destination de l'Italie et tracté par une BB 36000, ainsi que quelques TER vers Laroche ou Dijon assurés en rames Corail réversibles ou V2N + BB 7200. Aucune commande de matériel remplaçant n'a été faite pour le moment.

A l'Est, du nouveau : une partie des TER Vallée de la Marne a certes été convertie en automoteurs B85000, mais le résiduel voit son champ d'action augmenter, avec le retour de trains classiques Paris-Strasbourg via la ligne 1. La nouvelle région Grand Est a décidé de moderniser ce parc Corail (disparate : voitures TER de différentes régions, Nouvelle Déco ou carmilon) à partir de 2020, avec arrivée de voitures pilotes B5uxh libérées par Bourgogne Franche Comté ; les BB 15000 ont été évincées de leur traction à l'été 2019, remplacées provisoirement par des BB 22200RC ex PACA et par des BB 26000 louées en attendant la transformation pour 2020 (opération mie vie + réversibilité) de BB 26000 achetées par la région. Les TER 200 en Corail réversible ex Alsace associé à des BB 26000R ne voient pas de changements.
Les RRR roulent encore avec des BB 25500 mais la fin de celles-ci est proche, des BB 22200RC ayant été achetées à PACA fin 2019. Ce remplacement permettra de prolonger quelques années encore l'utilisation de ces rames alors que toutes les autres régions ont cessé de les utiliser.

Le train de nuit Paris - Moscou est depuis 2019 remorqué par des locomotives de location Bombardier Traxx E186 à la place des BB 26000.

En banlieue au départ de Paris Est, quelques BB 67400 et RIO/RIB Transilien font de la résistance en heures de point sur les trains vers La Ferté Milon et, exceptionnellement, Provins. L'électrification de la ligne de Provins en 2020 ou 2021 avec engagement de Z 50000 devrait libérer des AGC B82500 qui viendront évincer ce matériel sur la ligne de La Ferté Milon si elle n'est pas électrifiée.

La région fusionnée Bourgogne Franche Comté comporte toujours trois parcs distincts : ex Bourgogne, les V2N et 7200R sur Paris - Laroche, les Corail et 7200R sur Paris - Dijon - Lyon listées plus haut, et les Corail anciennement Franche Comté, formant des rames réversibles avec voitures pilotes B6Dux ou B5uxh et traction par BB 22200R pour emploi sur Belfort - Lyon / Dijon. Ce denier parc devrait disparaître à partir de 2020 avec l'arrivée de Regiolis, les voitures pilotes B5uxh partant en Grand Est.

Les rames tractées Rhône Alpes sont toutes composées de BB 22200R et de rames Corail réversibles, engagées sur Lyon - Avignon - Marseille, Valence - Chambéry et sur certaines relations entre Lyon la Savoie. Le remplacement de ce parc basé à Chambéry (la gérance de Lyon Croix Barret a été fermée) n'est pas encore prévu et certaines voitures sont passées en révision générale, mais une voiture pilote B6Dux a été radiée à échéance de parcours.

En PACA, le changement de service 2020 devrait marquer la fin des RRR, libérant les 22200RC dont une partie reprendra du service en Grand Est. Les Corail réversibles associés à des 22200R (les 7200R ayant été échangées avec Bourgogne contre des 22200R) continuent à tourner depuis Marseille vers Nice et Lyon (et Narbonne ?). Cinq voitures TER Languedoc Roussillon ont même été dégarées à l'été 2019 pour renforcer les rames utilisées vers Nice. Cependant, une commande supplémentaire de Regio2N et de Regiolis a été passée en 2019 sans clairement indiquer si elle impactera le parc Corail.
Le train de nuit Moscou-Nice garde sa BB 22200 sur son court parcours français, et le Thello Milan- Nice - Marseille sa BB 36000.

Les quelques trains de pèlerins pour Lourdes ou les affrètements encore assurés en rames tractées devraient encore voir leur nombre décroitre, et continueront à être assurés en BB 7200, ainsi que 22200 et 26000 en amont de Toulouse.

2020 devrait donc voir un nouveau recul de l'utilisation des rames tractées sur le réseau français, certains bastions jusqu'alors épargnés commençant à recevoir du nouveau matériel. Outre le parc Corail, l'érosion frappera aussi ceux des VB2N et des locomotives avec en priorité des radiations de BB 15000 et 7200 et des quelques 17000, 25500 et 67400 rescapées. Les 26000 arrivant à échéance de parcours avant OMPV seront également radiées, tant pour celles Intercités que pour celles du Fret.

Les seules rénovations de l'année seront celles des voitures couchettes rescapées, des TER Grand Est ex Vallée de la Marne, et peut être quelques passages en révision générale de Corail ou de V2N.

L'ouverture à la concurrence au service 2021 en décembre 2020 pourrait en revanche apporter du changement  FLIXTRAIN est candidat à cinq relations (Paris-Nord – Bruxelles-Nord, Paris-Bercy – Lyon Perrache, Paris-Bercy – Nice (en horaire de nuit), Paris-Bercy – Toulouse, et Paris-Austerlitz – Bordeaux). Il est probable qu'il utilise des rames tractées pour ses débuts, avec des BB 36000 "rouges" (première sous série) en tête de voitures louées à une compagnie étrangère.
avatar
BB 9210
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1246
Age : 30
Localisation : Nîmes & Marseille
Date d'inscription : 09/02/2007

http://www.trains-europe.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Point fin 2019 sur les rames tractées

Message  André 30 le 2019-12-31, 09:29

Merci François pour ce compte rendu.
En début d'année et seulement après que la situation sociale se sera stabilisée à la SNCF, je demanderai à l'un de mes contacts favoris un état numérique du parc remorqué. 
Je ne manquerai pas de te transférer ce fichier.
André 30
André 30
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1260
Age : 69
Localisation : Alès - Peniscola
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Point fin 2019 sur les rames tractées

Message  BB 9210 le 2019-12-31, 20:37

Merci André.
Je viens de passer à St Charles, je n'ai aperçu aucune RRR même aux Abeilles. Il y a une rame Corail Rhône Alpes (certaines voitures ont les nouveaux logos bleus ARA) à quai depuis plusieurs semaines... Pas de rames tractées en circulation en dehors de l'IC de Bordeaux (à l'heure et bien rempli ! 22340 + rame IC ex Téoz), mais des UM de Z 26500 et de  B 81500 et même une UM3 de Z 23500 (chose que je n'avais vue avant).
avatar
BB 9210
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1246
Age : 30
Localisation : Nîmes & Marseille
Date d'inscription : 09/02/2007

http://www.trains-europe.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Point fin 2019 sur les rames tractées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum