-21%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 50UA3A63DG TV 4K UHD – 50″ (126 cm) – AndroidTV – ...
332.62 € 419.00 €
Voir le deal

Panorama de l'Espagne ferroviaire

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

default ESPAGNE : Retour aux origines du Rail Espagnol

Message  Stéphane le 2017-11-15, 10:58

Aujourd'hui j'ai décidé de faire une petite rétrospective de l'histoire du chemin de fer en Espagne depuis ses débuts et jusqu'en 1941, à la création de la RENFE.

Alors bonne lecture.



Histoire du Chemin de Fer en Espagne.

Pour ce nouvel article, je vais tenter une petite synthèse de l'histoire ferroviaire de l'Espagne .

Naissance du chemin de fer
Le Chemin de Fer voit le jour en Grande Bretagne le 27 novembre 1825, reliant les localités de Darlington et Stockton.
Cette nouvelle invention va révolutionner la planète entière et bien évidemment l'Espagne n'y échappera pas.

1837 : La première ligne La Havane - Bejucal
La toute première ligne construite sur le territoire Espagnol fut établie à Cuba. (Cuba était jusqu'en 1898 une colonie espagnole).
Elle fut officiellement inaugurée le 19 novembre 1837 et reliait La Havane à Bejucal sur un parcours de 28 km.
Quatre jours plus tôt, le 15 novembre 1837 à 8 heures du matin, la reine régente d'Espagne Isabel II monte à bord de la première rame accompagnée d'une soixantaine d'officiels et d'invités.
Il s'agira du premier train en service en Espagne et dans toute l'Amérique Latine, du second sur le continent américain et du quatrième dans le monde.
 
Sa construction motivée par le commerce de la canne à sucre va causer la mort de plus de 2000 ouvriers.
Les 4 premières locomotives (prénommées Cubana, Havana, Villanueva et La Comision), vont être importées d'Angleterre le 28 avril 1837.

Quatre autres arriveront l'année suivante. Les wagons et les voitures seront construits  à Cuba.
Le 15 janvier 1838, à 7 heures du matin eu lieu le premier accident ferroviaire ou plusieurs wagons vont dérailler, sans faire fort heureusement de victimes.
Le 19 novembre 1838, un an jour pour jour après l'inauguration du premier tronçon, la ligne est prolongée jusqu'à Villa de Güines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1848 : La ligne Barcelone - Mataró
En 1840, Miguel Biada commence à développer un projet de chemin de fer de Barcelone à Mataró, destiné au transport de marchandises et de voyageurs.
Le 30 novembre 1843 le gouvernement Espagnol officialise le projet.
Le 13 juillet 1844 une entreprise Hispano-Britannique au capital de 5 millions de Pesetas est créée.
Elle se nommera "Gran Compañia Española del Camino de Hierro de Barcelona a Mataró y Viceversa" (Grande Compagnie Espagnole du Chemin de Fer de Barcelone à Mataró et Vice-versa).
Le 27 juillet 1845 un décret royal est publié pour le démarrage des travaux.
La compagnie va commander :

  • 4 locomotives au constructeur anglais Jonnes & Potts
  • 62 voitures dont 2 de luxe, 30 de première classe et 30 de seconde à l'entreprise Wright
  • 32 wagons dont 18 pour la troisième classe, 12 pour les marchandises et 2 pour les transports particuliers.

A cette occasion le premier tunnel de la péninsule (tunnel de Montgat) sera creusé.
Malgré quelques soucis financiers, les travaux se terminent en 1848.
Le 5 octobre 1848, les premiers essais sont faits.
Le 8 octobre 1848, le premier train officiel circule avec 400 personnes à bord d'une dizaine de voitures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tunnel de Montgat

Les tests sont une totale réussite.

Ainsi le 28 octobre 1848 la ligne de Barcelone à Mataró longue de 28 km, est inaugurée.
Le premier train tiré par la locomotive "Mataró" effectuera le trajet aller en 35 minutes. (A titre de comparaison les trains de banlieue mettent actuellement le même temps pour réaliser le parcours)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Reproduction de la locomotive "Mataró".

1851 : La ligne Madrid - Aranjuez
Pendant la même période, les travaux de la ligne Madrid - Aranjuez démarrent.
Elle sera inaugurée par la la reine d'Espagne Isabel II le 9 février 1851. Il fut le premier maillon des futures lignes vers l'Andalousie et la région de Valence.
Ce train qui permettait d'acheminer vers Madrid les productions maraichères et entre autres les fraises, fut ainsi dénommé "Train de la Fraise" par la population locale.
De nos jours, un train touristique à vapeur effectue le même trajet et porte le même nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Train de la Fraise" en gare d'Aranjuez.

1852 : La ligne Valence - Port de Valence
Le 21 mars 1852 c'est au tour de la courte ligne de Valence jusqu'à son port d'être mise en exploitation. Elle sera prolongée en 1854 jusqu'à la commune de Jativa.

1851 : La ligne Gijón - Pinzales
Le 25 août 1852, le premier tronçon Gijón - Pinzales de la future Gijón - Langreo  est inauguré par la reine mère Maria Cristina de Borbon. En 1856 la ligne arrivera jusqu'à Langreo.

Dans un premier temps le chemin de fer va se développer essentiellement autour de Barcelone
1853 : La ligne Barcelone - Molins del Rei
En 1853 est inaugurée la ligne Barcelone - Molins del Rei, prolongée jusqu'à Castellbisbal en 1856.

1854 : La ligne Barcelone - Granollers
Puis c'est au tour de la ligne Barcelone - Granollers en 1854 qui sera la première ligne à utiliser des traverses métalliques.

1856 : La ligne Montcada - Sabadell
La ligne Montcada - Sabadell ouvrira en 1855, elle sera prolongée jusqu'à Terrassa en 1856.

Dans le même temps une industrie ferroviaire espagnole est entrain de se développer :
La première locomotive ibérique est construite en 1853.
MTM, le premier constructeur ferroviaire espagnol voit le jour. "Maquinista Terrestre y Maritima" en 1855.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stéphane
Miniposteur
Miniposteur

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/02/2010

https://montrainiberique.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default ESPAGNE : Le réseau entre 1900 et 1950

Message  Stéphane le 2017-11-21, 08:35

C'est aussi que le 5 juin 1855, qu'une Loi Générale des Chemins de Fer officialise les orientations, les développements du futur réseau et l'écartement adopté. (voir mon article sur l'écartement Ibérique)

En 1856 sont crées les deux grandes compagnies ferroviaires qui vont se partager la plus grande partie du futur réseau.

MZA : "Madrid - Zaragoza - Alicante" est contrôlée par la famille Rothschild grâce à des capitaux français et autrichiens.
Ses lignes les plus importantes seront Madrid - Alicante, Madrid - Séville et Madrid - Zaragoza.
Par la suite elle s'étendra vers l'Extremadura, l'Andalousie et Valence.

NORTE: "Camino de Hierro del Norte de España" était contrôlée par la famille française Pereire.
Elle s'étendra dans tout le nord de la péninsule.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1855 / 1865 : L'expension
Le réseau va se développer rapidement en l'espace d'une dizaine d'années puisqu'il va passer de 405 km en 1855 à plus de 5000 km en 1865.
En terme d'importance et d'étendue il sera le troisième réseau juste après le Royaume-Uni et la France.

1866 / 1865 : La crise
En 1866 la première crise financière de l'histoire du capitalisme espagnol freine de manière durable le développement du chemin de fer.
Cette période est troublée puisqu'en 1868 une révolution se déclenche et provoque la fuite en exil de la reine Isabel II.
A cette époque de nombreuses petites compagnies ferroviaires vont disparaître.  

1874 / 1900 : Retour de la Monarchie
Avec la restauration de la monarchie en 1874 le calme revient et de nouveaux projets de développement du réseau voient le jour.
On cherche tout de même à faire des économies en introduisant l'écartement métrique.
Entre 1877  et 1900  le réseau à voie métrique atteindra plus de 2000 km et le réseau à voie large passera de 5000 km à plus de 10 500 km.
Dans le même temps une nouvelle troisième grande compagnie Franco-Espagnole voit le jour dans le sud "ANDALUCES".  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1900 : Bilan de début du siècle
En 1900 le réseau tous écartements confondus est de plus de 12 500 km :

  • 3691 km sont gérés par MZA
  • 3670 km par NORTE
  • 1500 km par ANDALUCES

Le reste est répartis entre une multitude de compagnies plus ou moins grandes.
Certaines n'exploitent que quelques kilomètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Granollers en 1900 à l'époque de la MZA.

1900 / 1941 : La voie métrique et la fin des réseaux privés
De 1900  à 1936  c'est surtout le réseau à voie métrique qui va se développer.
La voie large ne verra que 600 km de voies supplémentaires. Il s'agira d'antennes ou de courtes lignes permettant le maillage du réseau.
La création en 1928  de la Compagnie Nationale des Chemins de Fer de l'Ouest (publique) marque la fin proche des réseaux privés de plus en plus endettés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Irun à l'époque de NORTE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malaga du temps des ANDALUCES.

1941 : La RENFE
1941 c'est la fin des compagnies privées et la création de la RENFE.

Mais pour en savoir plus vous pouvez jeter un coup d'œil à mon premier article sur la RENFE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stéphane
Miniposteur
Miniposteur

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/02/2010

https://montrainiberique.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Panorama de l'Espagne ferroviaire

Message  Montplaisir le 2017-11-23, 12:07

Pour les ex-FEVE :

Léon

La ligne est fermée entre Léon et Universidad sur les 2,5 km terminaux suite au projet tram train mort né...

Une navette par autocar est assurée et les clients s'évaporent au fil des mois....

Depuis des années la situation ne bouge guère... La voie du tram train a été posée que sur une seule voie mais avec des hiatus, l'autre voie devrait être une voie verte...

Mais ça bouge: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Montplaisir
Record 150
Record 150

Nombre de messages : 7888
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default LES GARES : Jerez de la Frontera

Message  Stéphane le 2017-11-23, 18:15

Montplaisir merci pour ce complément d'infos. Il est vrai que peut-être trop!! de chantiers ont été lancés simultanément et que la crise a beaucoup ralenti, suspendu, voire même stoppé de nombreux projets.

Pour ce nouveau post je lance une série sur les gares et voici la première.
Ce nouvel article est le premier d'une série que je souhaite importante. Je vais tenter de présenter les gares, petites ou grandes, du réseau ferroviaire espagnol.
J'ai bien conscience qu'il s'agit d'un travail de titan et je ne prétends pas les présenter toutes, ce travail me prendrai des années.
Je vais au contraire fonctionner au coup de cœur et décider un peu arbitrairement du choix des gares.
Je suis tout de même ouvert à vos propositions alors n'hésitez pas.

Jerez de la Frontera

SITUATION
Mon premier choix s'est donc porté sur la gare de Jerez de la Frontera.
Elle dessert la ville andalouse du même nom (plus de 210 000 habitants), dans la province de Cadiz.
Cette gare est desservie par des trains Larga Distancia (Grandes Lignes) et   Media Distancia (Régionaux).
Elle forme aussi une des deux têtes de la ligne C-1 de banlieue qui unit Cadiz à Jerez de la Frontera.
Son bâtiment voyageur d'un grand intérêt architectural lui a valu d'être classé par l'Espagne comme Bien d'Intérêt Culturel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La gare se situe au point kilométrique Pk 109,5 de la ligne Séville - Cadiz.
Elle  dispose de trois quais et de quatre voies à quai.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

HISTORIQUE

C'est le 22 juin 1854 qu'est ouverte la première ligne de chemin de fer en Andalousie.
Longue de 14,5 km elle unit Jerez de la Frontera à Puerto de Santa Maria.
Elle a été construite pour transporter les tonneaux de vins de Xérès vers le port le plus proche.
Dans un premier temps, elle est exploitée par une petite compagnie, puis elle va être vendue en 1879 pour 6 millions de Pesetas à la compagnie ANDALUCES.

A ses débuts, comme de coutume à l'époque, le premier bâtiment voyageur provisoire sera édifié en bois.
En 1863 l'architecte belge Léon Beau présente un premier projet de gare définitive où il est fait mention d'un édifice de 103 m de long.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Batiment envisagé par Leon Beau.

En 1877 une gare de taille plus modeste est construite et 30 ans plus tard en 1908 un nouvel édifice voit le jour sous l'égide de la compagnie ANDALUCES.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La gare du temps de la compagnie ANDALUCES.

Le bâtiment actuel remonte à 1930, il fut imaginé par l'architecte Anibal Gonzalez (auteur de la Place d'Espagne à Séville).
Il ne verra jamais son œuvre terminée puisqu'il décède le 31 mai 1929, quelques mois avant la fin des travaux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce dernier édifice sera construit peu de temps avant l'ouverture de l'Exposition Ibéro-américaine de Séville et finira le XX siècle sans grands changements.

Beaucoup plus récemment en 2004, la gare routière sera déplacée à proximité, rendant les correspondances largement plus faciles.
En 2008 un parking souterrain est creusé et à cette occasion la circulation routière est remaniée sur le parvis.

DESCRIPTION DU BATIMENT

Ce qui caractérise le plus l'édifice, c'est son style néo-Mudejar avec une profusion d'azulejos historiques et régionalistes.
Les arcades qui courent sur toute la longueur représentent bien le style architectural andalou.
Au centre, une tour supporte la principale horloge, mais quatre autres sont aussi présentes de part et d'autre des façades principales.

La construction mêle la pierre et la brique, les azulejos quant à eux décrivent des figures mythologiques et allégoriques.
Des écussons régionaux ainsi que le blason espagnol sont aussi présents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue sur les azulejos côté quai

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La salle d'attente.

Actuellement les services offerts à l'intérieur de la gare sont les suivants:

  • Vente de billets par l'intermédiaire de guichets ou d'automates.
  • Service d’accueil de la clientèle.
  • Toilettes publiques.
  • Librairie-presse
  • Bar-cafétéria
  • Boutique de souvenirs
  • Loueur de voitures.

LIAISONS FERROVIAIRES

Larga Distancia (Grandes Lignes) : Trois allers - retours quotidiens jusqu'à Madrid Atocha.
Il s'agit des liaisons ALVIA Cadiz - Madrid avec arrêts à Jerez de la Frontera.

Media Distancia (Régionaux) : Tous les trains régionaux marquent un arrêt en gare de Jerez de la Frontera.
On compte :

  • 3 A/R vers Séville (ligne Séville Cadiz)
  • 7 A/R vers Cordoue
  • 4 A/R vers Jaén

Cercanias (Trains de Banlieue) : Jerez de la Frontera est une des deux têtes avec Cadiz de la ligne de banlieue C-1.

  • 23 A/R sont proposés toute la journée jusqu'à Cadiz (temps de trajet environ 45 minutes).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rame CIVIA en gare de Jerez de la Frontera pour le service banlieue.

Voilà j'espère que cette nouvelle série vous plait, n'oubliez pas de consulter mon blog [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (n'hésitez pas à y laisser des commentaires).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Stéphane
Stéphane
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 48
Localisation : Saverdun
Date d'inscription : 09/02/2010

https://montrainiberique.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Panorama de l'Espagne ferroviaire

Message  Montplaisir le 2017-11-23, 20:43

Woui!
Montplaisir
Montplaisir
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7888
Age : 63
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Panorama de l'Espagne ferroviaire

Message  CANIDOU le 2017-11-23, 23:00

Oui, bonnes infos et en même temps, ça fleure bon les vacances ! (Plus au sud que le Midi !!!)
CANIDOU
CANIDOU
Master Expéditor
Master Expéditor

Masculin
Nombre de messages : 3036
Age : 63
Localisation : tarascon sur ariege 09
Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

default LES GARES : Benicarlo - Peñiscola

Message  Stéphane le 2017-11-24, 16:35

Merci pour vos encouragements Ils me motivent à faire mieux même si mes posts doivent être farcis de fautes d'orthographe et de syntaxe!!!

Allez aujourd'hui changeons de gare...... Et celle - là fleure encore plus les vacances. En plus je n'ai pas intérêt à dire des bêtises, vu que certains connaissent très bien la gare!!!  clin d'oeil  

Benicarlo - Peñiscola.

SITUATION

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour la deuxième gare de la série, j'ai décidé de mettre à l'honneur une destination que je connais particulièrement bien et qui m'est chère.
En effet je passe tous mes étés dans ce petit coin d'Espagne situé au nord de la Communauté Valencienne.
J'ai commencé à la découvrir en 1978 alors que je n'avais que 7 ans.

La gare de Benicarlo - Peñiscola est située sur la commune côtière de Benicarlo.
La ville compte un peu plus de 26 000 habitants.
Le deuxième nom qui lui est associé, Peñiscola, est une station balnéaire limitrophe qui dispose d'un attrait touristique incontestable :
Sa population passe l'hiver de 8000 habitants à plus de 100 000 au plus fort de l'été.
Située dans la province de Castellon, au point kilométrique Pk 140.8 de la ligne Valencia - Sant Vicent de Calders, cette gare est desservie par des trains Larga Distancia (Grandes Lignes) et Media Distancia (Régionaux).
La ligne qui la dessert est à double voie et du type banalisée.
La gare dispose de 3 voies à quai mais seules les deux premières sont utilisées de manière régulière, la troisième ne servant que de façon épisodique, pour le stationnement de trains de fret par exemple.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

HISTORIQUE

La gare fut inaugurée le 12 mars 1865 en même temps que l'ouverture du tronçon Benicasim - Ulldecona, de la ligne Valence[/ - Tarragone.
Les travaux furent à la charge de la Sociedad de los ferrocarriles de Almansa a Valencia y Tarragona AVT  ( "Société des Chemins de Fer de Almansa à Valence et Tarragone").
A la mort du président de la compagnie (José Campo Perez), cette dernière fusionne avec NORTE.
Elle sera en 1941 reprise par la RENFE lors de la nationalisation des Chemins de Fer.
Jusqu'à la fermeture de la halte de Peñiscola, la gare ne portait le nom que de Benicarlo (commune dans laquelle elle se situe).
Depuis les deux noms y sont associés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La gare vue depuis le quai n°2.

Depuis le 31 décembre 2004 les installations ferroviaires sont la propriété de ADIF et l'ensemble des circulations voyageurs sont assurées par la RENFE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Plan de la gare, à l'époque elle possédait une petite annexe traction pour assurer des pousses entre Benicarlo et Benicasim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Locomotives stationnées sur voie de service.

LES SERVICES OFFERTS

Quelques trains Grandes Lignes et les trains Régionaux Valence - Tortosa la desserve.

- Trains Larga Distancia (Grandes Lignes) marquant un arrêt en gare :

  • Un TALGO (Torre de Oro)  par jour dans chaque sens Barcelone - Séville via Valence.
  • Un TALGO par jour dans chaque sens Barcelone - Alicante via Valence.
  • Un TALGO par jour dans chaque sens Barcelone - Murcie via Valence.
  • Un TALGO (Mare Nostrum) par jour dans chaque sens de Barcelone à Carthagène via Valence et Alicante.
  • Un TALGO par jour dans chaque sens Barcelone - Lorca via Valence et Alicante.
  • Un TALGO par jour dans chaque sens de Barcelone à Valence.
  • L'été, une liaison directe existe par jour dans chaque sens de BarceloneVinaroz à Madrid.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rame Euromed le 5 juillet 2001.

- Trains Media Distancia (Régionaux) marquant un arrêt en gare :

  • 3 A/R par jour de Valence à Tortosa.
  • 1 A/R par jour en REGIONAL EXPRES de Valence à Barcelone.

Voilà j'espère que cette nouvelle gare vous plait, n'oubliez pas de consulter mon blog [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (n'hésitez pas à y laisser des commentaires).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Stéphane
Stéphane
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 48
Localisation : Saverdun
Date d'inscription : 09/02/2010

https://montrainiberique.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Panorama de l'Espagne ferroviaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum