exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

default exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Bruno le 2016-10-27, 23:17

Bonjour ...
Ce n'est plus tout à fait un scoop puisque le n° 604 de La Vie du Rail en date du dimanche (!) 7 juillet 1957 en parlait déjà dans un long article décrivant les installations ferroviaires de Béziers: Philippe Marassé dans le n° 84 de Ferrovissime (éditions Locorevue) actuellement dans les kiosques, reprend l'information et la développe sur 4 pages à propos de la diésélisation des lignes secondaires de la région 6 "Méditerranée".
En 1951 les nouvelles machines diesel 040 DA, futures AIA 62000, sont distraites de leur fonction première, le triage et les manoeuvres, pour exploiter économiquement les lignes secondaires du secteur de Nîmes/Le grau du roi, puis l'étoile de Béziers.
Ainsi les lignes de Béziers à Quarante-Cruzy, Béziers/Paulhan/Lodève, Montpellier/Paulhan/Bédarieux, Bédarieux/Labastide-Rouairoux et Bédarieux/Graissessac/Plaisance sont exploitées par les 040 DA 7, 8 et 10 mutées d'Arenc et de Miramas. Elles assurent aussi les manoeuvres à Paulhan et Bédarieux, dont la formation des trains de charbon venant de Graissessac et de bauxite venant de l'Arboussas près de Bédarieux, jusqu'en mai 1955, où elles seront à leur tour remplacées par des 040 DE sortant d'usine (futures 63000 conçues elles pour le service en ligne).
Pas de photo de Baldwin dans la garrigue, il faudra se contenter encore de celle de la 040 DA 8 manoeuvrant sur l'embranchement des bauxites, parue dans le livre "sur les rails des Causses et des Cévennes" en 2000 aux éditions du Cabri , mais une "62000" sur le viaduc de La Tour sur Orb, ça fait rêver ...

Bruno
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 64
Localisation : Landes
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Invité le 2016-10-28, 09:29

Une des meilleures photos que j'ai vues est dans le livre "atmosphère ferroviaire" avec une DA future 62000 au Cailar entre Nîmes et Le Grau du Roi en 1952.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  BAGGINI Laurent le 2016-10-28, 10:03

Bonjour à tous,

c'est vrai que de tels clichés historiques manquent... J'ai découvert la photo sur l'embranchement des bauxites de Bédarieux lors de l'achat du livre cité. Cela m'a étonné, habitué à les voir en photos mais pas du tout dans le coin!!!
C'est un peu comme une photo du dépôt de Toulouse prise dans les années 70 avec une CC 65000 sur une des voies du pont tournant... Ou encore une A1A A1A 68000 d'origine au dépôt de Séverac le Château... On est tellement habitué à nos bonnes vieilles BB Midi et tout autres matériels 1500 V que l'on en oublie les oiseaux rares...

Salutations amicales.
Laurent.

BAGGINI Laurent
Expéditor Elite
Expéditor Elite

Masculin
Nombre de messages : 2731
Age : 43
Localisation : Carmaux - Tarn
Date d'inscription : 26/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Bruno le 2016-10-28, 11:13

SoiFran a écrit:Une des meilleures photos que j'ai vues est dans le livre "atmosphère ferroviaire" avec une DA future 62000 au Cailar entre Nîmes et Le Grau du Roi en 1952.

Cette photo est publiée dans l'article de Ferrovissime, trop rare témoignage du passage des YAYA dans la région 6 ...

Bruno
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 64
Localisation : Landes
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Invité le 2016-10-28, 11:42

Il paraît qu'elles auraient circulé sur Rivesaltes Axat.
Est-ce qu'ils en parlent dans l'article ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Ferrovi11 le 2016-10-28, 11:59

Oui c'est étonnant qu'ils n'en parlent pas, pourtant elles ont bien circulé sur la ligne. scratch
Ferrovi11
Ferrovi11
Expéditor Elite
Expéditor Elite

Masculin
Nombre de messages : 2956
Age : 18
Localisation : Toulouse, Albi (81) et sur la ligne Carca-Quillan (11)
Date d'inscription : 12/06/2015

http://Degareenligne.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Montplaisir le 2016-10-28, 14:12

Oiseau rare: t'as eu aussi une CC 72000 à Albi...

Quant à la YAYA sur (Mazamet) Labastide Rx ( je pense plutot St Pons en toute logique...) - Bédarieux, étonnant quand même... scratch
Montplaisir
Montplaisir
Record 150
Record 150

Nombre de messages : 7589
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  ROUANET le 2016-10-28, 17:13

En recherchant dans les vieux papiers j'ai trouvé trace de ces machines par les RT de l'époque .
la partie région 4 par exemple. Mai 1955 maxi 500T. de St Pons a Labastide Rx. Vu l'armement léger de la voie en DC ca devait danser vu la tare de ces machines de 110T. content

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

jb@+
ROUANET
ROUANET
Record Orange
Record Orange

Masculin
Nombre de messages : 4207
Age : 69
Localisation : Banlieu Nord-Est Toulousaine
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Bruno le 2016-10-28, 19:53

Ferrovi11 a écrit:Oui c'est étonnant qu'ils n'en parlent pas, pourtant elles ont bien circulé sur la ligne.

Extrait du texte de Ferrovissime: "L'opération s'étend à l'étoile de Perpignan ...en juin 1954 la mutation à Narbonne des 040 DA 24 et 25 ... permet de diéséliser les lignes coordonnées de l'étoile de Perpignan ... Rivesaltes/Axat, Elne/Ceret ... Outre la desserte d'Axat le matin et celle de Ceret l'après midi, le roulement prévoit la traction de trains de marchandises sur Narbonne/Perpignan ainsi que des manoeuvres de jour à Port la nouvelle et de nuit à Perpignan ..."

De mémoire il me semble que les 62000 ont une charge de 17.5t par essieu, ce qui les autorise malgré leur masse à circuler sur des voies faiblement armées, dommage que l'expérience n'ait duré que 5 ans ...

Bruno
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 64
Localisation : Landes
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Ferrovi11 le 2016-10-28, 19:55

Montplaisir a écrit:Oiseau rare: t'as eu aussi une CC 72000 à Albi...
 

Avec le train du rugby? Tu avais mis une photo de la rame mais pas de la loco... clin d'oeil
Ferrovi11
Ferrovi11
Expéditor Elite
Expéditor Elite

Masculin
Nombre de messages : 2956
Age : 18
Localisation : Toulouse, Albi (81) et sur la ligne Carca-Quillan (11)
Date d'inscription : 12/06/2015

http://Degareenligne.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Montplaisir le 2016-10-28, 21:31

content content
Montplaisir
Montplaisir
Record 150
Record 150

Nombre de messages : 7589
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  MOLY le 2016-10-28, 22:15

Bonsoir,

Merci de vos contributions; avec une mention particulière à Rouanet pour sa page de RT.

Tout en comprenant le caractère tout à fait original de la situation, ainsi que le coté surprenant de cette affectation historique, et sans vouloir doucher l'ambiance, je pense que personne n'a dû pleurer lorsque ces 62000 ont quitté la région Narbonne/Béziers.

Ces machines, outre leur robustesse "à l'américaine", n'avaient rien pour "plaire".
Bruyantes au possible, même pour le voisinage, qui pouvait entendre le régime moteur monter dans les tours depuis des kilomètres à la ronde, leur cabine, pour des diesels, ne dégageait aucune visibilité facilitant la sécurité des manoeuvres.

En écho à la présence des 65000 à Toulouse, évoquée par Laurent (Baggini), je préciserais, comme beaucoup le savent déjà, que ces engins y étaient acheminés pour reprofilage des essieux au tour en fosse.
Si les tours à roues de l'Ouest opposaient une attente trop longue, le dépôt de La Rochelle, (comme d'autres), n'hésitait pas à élargir le périmètre des recherches, pour au final, pouvoir réintroduire leur machine le plus tôt possible sur les trains, une fois les bandages reprofilés.

Quant aux 68000 à Sévérac, ils y venaient en roulement, comme l'avait commenté André 30, si mes souvenirs sont bons.

Je reconnais qu'il est toujours intrigant de découvrir la présence d'un engin hors de ses affectations dominantes.

A bientôt !

MOLY
Posteur Persévérant
Posteur Persévérant

Masculin
Nombre de messages : 543
Age : 69
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 06/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Bruno le 2016-10-29, 00:37

Merci pour vos contributions et échanges ...
"je pense que personne n'a dû pleurer lorsque ces 62000 ont quitté la région Narbonne/Béziers" (Moly). Je ne partage pas tout à fait ce point de vue pour deux raisons:
- la diésélisation a eu pour conséquence directe la disparition de la traction à vapeur du secteur: 240 TA Midi essentiellement, (je crois que les 141 TA de l'annexe de Séverac ne descendaient déjà plus à Béziers) et quelques coucous de manoeuvre à Béziers; les roulants de ma famille en poste à Bédarieux ne regrettaient pas du tout la vapeur, avec des cabines glacées en hiver et une température infernale en été, une eau rare et de mauvaise qualité, la galère dans les rampes ...
- les 040 DA n'étaient certes pas un modèle d'ergonomie avec un seul poste de conduite (voir les vidéos sur Youtube prises sur les machines survivantes) mais les BB Coferna de l'Hérault qui leur étaient contemporaines, non plus, et pour ce qui est du bruit, d'autres machines n'étaient pas en reste (les 060 DB futures 65000 par exemple) sans qu'on s'en plaigne: la transition par le diesel a certainement même imparfaitement amélioré les conditions de travail sauf à regretter un "bon vieux temps" qui ne l'a pas été pour tout le monde.
Enfin, et l'article le souligne, 51 emplois ont été récupérés suite à la diésélisation de ces lignes de la région 6 , cela a certainement permis de conserver en exploitation quelques années de plus des lignes dont l'avenir était de toutes manières bien sombre ...

Bruno
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 64
Localisation : Landes
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  MOLY le 2016-10-29, 09:15

Bonjour,

Le point de vue et l'angle sous lequel Bruno défend son argumentaire sont tout à fait pertinents, néanmoins le départ des 62000 n'a pas provoqué le retour des 240 TA, quoi qu'il en soit.... Et selon les contributions ci-dessus, ce sont des 63000 qui les ont remplacées, et de ce coté là, je ne pense pas que "tout le monde ait pleuré".... Voilà quel était le sens de mes propos.

A bientôt !

MOLY
Posteur Persévérant
Posteur Persévérant

Masculin
Nombre de messages : 543
Age : 69
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 06/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  André 30 le 2016-10-29, 15:04

Outre les 040 DA 7, 8 & 10 mutés à Béziers en bloc le 27-02-1951 ainsi que le DA 25 du 06-03-1955 au 26-04-1955, Narbonne réceptionna le 06-06-1954 les DA 24 & 25 mutés de Miramas; ces derniers pour service sur les VU Rivesaltes-Quillan et Elne-Le Boulou-Amélie les Bains.
Les 1ers 040 DE (futurs BB 63000) affectés à Béziers furent les 040 DE 48 & 50 réceptionnés neufs le 15-04-1955 suivis le 22-04-1955 par le 040 DE 49.
Narbonne, pour sa part, ne reçut les siens que le 01-01-1956 avec les 040 DE 18 & 040 DE 19 en provenance de Marseille St Charles.


Dernière édition par André 30 le 2016-10-29, 15:09, édité 1 fois (Raison : rajout du DA 25 à BS)
André 30
André 30
Top Posteur
Top Posteur

Masculin
Nombre de messages : 1162
Age : 68
Localisation : Alès - Peniscola
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: exploitation des 040 DA sur l'étoile de Béziers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum