Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Aller en bas

default Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Message  André 30 le 2016-09-24, 09:10

Vendredi 23 septembre, dans un communiqué officiel, la région Sicile a informé que "le marché de livraison de 5 rames automotrices électriques bidirectionneles 3 KV a été adjugé à Stadler à Bussnang (sic)" face à tous ses concurrents européens.
Ces automoteurs devront avoir une longueur maximale de 110 m, et une capacité minimale de 180 voyageurs assis. Ils pourront être ou non à étages et devront comporter une partie à plancher bas.
Le montant total de la commande s'élève à 43 571 844,89 € TTC.
Une nouvelle fois, on ne pourra que déplorer le peu de combativité de nos industriels ferroviaires français grrrr .
A rapprocher du message [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] paru dans ce forum
avatar
André 30
Top Posteur
Top Posteur

Masculin
Nombre de messages : 1026
Age : 67
Localisation - Ubicación : Alès - Peniscola
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Message  dionysos_46 le 2016-09-24, 12:49

44 millions d'€, ce n'est pas rentable pour Alstom. Ils mettront d'argent autant à fabriquer les outils et les procédés que le contrat leur rapportera en numéraire.
avatar
dionysos_46
Postamateur
Postamateur

Masculin
Nombre de messages : 360
Age : 43
Localisation - Ubicación : St-Denis-près-Martel
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Message  André 30 le 2016-09-24, 14:03

dionysos_46 a écrit:44 millions d'€, ce n'est pas rentable pour Alstom. Ils mettront d'argent autant à fabriquer les outils et les procédés que le contrat leur rapportera en numéraire.
Dans le(s) catalogue(s) de nos 2 grands fabricants (Alstom et Bombardier France), le matériel à proposer existe déjà ! Ce sont les Régiolis & Régio2N. Seule, une adaptation des moteurs de traction était à prévoir.
Force est de constater que la pugnacité des "commerciaux" de Stadler a une nouvelle fois porté ses fruits.
avatar
André 30
Top Posteur
Top Posteur

Masculin
Nombre de messages : 1026
Age : 67
Localisation - Ubicación : Alès - Peniscola
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Message  cassaigneray le 2016-09-24, 23:24

André 30 a écrit: Seule, une adaptation des moteurs de traction était à prévoir.
Même pas. Seule l'électronique de puissance (les convertisseurs) et les accessoires.
avatar
cassaigneray
Posteur Mordu
Posteur Mordu

Masculin
Nombre de messages : 1419
Age : 68
Localisation - Ubicación : L'Union (31) + Cotonou (Bénin) + Saint Gaudens
Date d'inscription : 19/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Italie : une occasion perdue pour l'industrie ferroviaire française

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum