Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Bruno le 2018-01-09, 08:58

Bonjour,
Merci de m'avoir rafraîchi la mémoire, je ne me rappelais plus avoir déjà abordé le sujet ...
La TA est assurément une belle machine, et l'ambiance de "Vierzon" devait être formidable pour les passionnés de vapeur ... C'est la fabrication des roues qui m'avait arrêté, ayant eu en mains une roue "Gardes" venue de fonderie, superbe objet, il me semblait difficile d'obtenir un objet similaire par tournage et perçage, seules techniques envisageables pour moi, mais maintenant, allez trouver en campagne un artisan tourneur ...
Un court article sur M. Gardes est paru dans La vie du Rail en 1969 ou 70 je vais me plonger dans les archives ...

Bruno
Posteur Averti
Posteur Averti

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 64
Localisation - Ubicación : Landes
Date d'inscription : 14/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Histocarm le 2018-01-13, 19:37

Bruno a écrit:Bonjour,
Merci de m'avoir rafraîchi la mémoire, je ne me rappelais plus avoir déjà abordé le sujet ...
La TA est assurément une belle machine, et l'ambiance de "Vierzon" devait être formidable pour les passionnés de vapeur ... C'est la fabrication des roues qui m'avait arrêté, ayant eu en mains une roue "Gardes" venue de fonderie, superbe objet, il me semblait difficile d'obtenir un objet similaire par tournage et perçage, seules techniques envisageables pour moi, mais maintenant, allez trouver en campagne un artisan tourneur ...
Un court article sur M. Gardes est paru dans La vie du Rail en 1969 ou 70 je vais me plonger dans les archives ...
Je ne sais pas si cela répond à Bruno.
La Vie du Rail du 2 novembre 1980
page 42 :


Dernière édition par Histocarm le 2018-01-13, 19:45, édité 1 fois

Histocarm
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 64
Localisation - Ubicación : ALBI
Date d'inscription : 02/02/2014

http://histocarm.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Histocarm le 2018-01-13, 19:41

La Vie du Rail du 2 novembre 1980
page 44 :


Dernière édition par Histocarm le 2018-01-13, 19:45, édité 1 fois

Histocarm
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 64
Localisation - Ubicación : ALBI
Date d'inscription : 02/02/2014

http://histocarm.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Histocarm le 2018-01-13, 19:44

La Vie du Rail du 2 novembre 1980
page de couverture (très belle photo) :

Histocarm
Miniposteur
Miniposteur

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 64
Localisation - Ubicación : ALBI
Date d'inscription : 02/02/2014

http://histocarm.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2018-01-14, 20:50

Oui un numéro collector, maintenant. Il me faudrait retrouver l'article que j'avais rédigé pour Voies Ferrées.
avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7121
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Information sur Louis Gardes

Message  Dyf le 2018-08-24, 18:15

Bonjour à toutes les personnes participant à cette discussion,

Responsable de la rédaction de l'Escarbille, la revue de la Confrérie des Amateurs de Vapeur, et correspondant de l'échelle 1/20ième au sein de cette association, j'ai eu le plaisir de rencontrer la famille de M. Louis Gardes dernièrement afin de rédiger un article, malheureusement posthume.
Je tiens tout d'abord à vous rassurer sur le devenir du matériel roulant. Il est respectueusement sauvegarder dans son ensemble. C'est à dire la 242 B1, la 141R et l'américaine 242 en état d'achèvement ainsi que quelques voitures.
Quant au réseau, j'ai eu la chance de visiter la maison de M. Gardes avant qu'elle ne soit reprise par son propriétaire actuel.
Le réseau n'était déjà plus praticable lors des dernières années de présence de M. Gardes en ce lieux. Son age ne lui permettait plus d'entretenir le réseau, dont une grande partie longeait les haies de clôture. Les racines de ces dernières avaient depuis longtemps soulevé et dégradé les voies.
Les dernières années, M. Gardes faisait donc tourner ses machines en intérieur à l'air comprimé.
Après son décès, le maximum a été fait pour préserver l'essentiel du réseau. Ainsi, toutes les infrastructures telles que portique, poste d'aiguillage, plaque tournant, rotonde, château d'eau ont été démontées. Ce ne fût pas chose aisée car elle n'avaient pas été construites pour être démontées. Tout cela a été distribué à des amis proches de M. Gardes et connaisseurs du 1/20ième.
Certes vous ne verrez plus de locomotive tourner rue Guynemer à Albi mais tout ce qui pouvait être préservé l'a été. La famille préservant l'essentiel de l’œuvre de Louis Gardes dans son ensemble, ce qui est très rare!!!
Pour moi, le plus triste n'est pas la disparition du réseau qui était inéluctable et compréhensible (ce n'était pas un réseau dans un parc public par exemple) mais l'absence de réaction au départ de Louis Gardes dans les revues qui lui avaient consacré parfois leur couverture. Cela montre effectivement bien que le 1/20ième est devenu rare.
Personnellement, j'ai rédigé une dizaine d'articles sur cette échelle et j'ai même relancé un appel à construire en groupe une 141 du type Gardes. Sur les 400 membres de notre association, il n'y a eu aucune réponse...
L'avenir de la vapeur vive se joue sans doute sur des kit prêt à l'emploi plutôt que dans la construction individuelle qui demande des moyens d'usinage et du temps, beaucoup de temps...
Voila j'espère que ce message vous aura à moitié rassuré sur l'héritage de Louis Gardes et sa préservation.
Cordialement.
Daniel

Dyf

Nombre de messages : 2
Age : 48
Localisation - Ubicación : 91730 Chamarande
Date d'inscription : 24/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  BAGGINI Laurent le 2018-08-24, 18:39

Bonjour à tous, bonjour Daniel,

merci pour ce beau témoignage et pour les informations sur la sauvegarde de ce matériel.

Salutations amicales.
Laurent.

BAGGINI Laurent
Expéditor 1ere Classe
Expéditor 1ere Classe

Masculin
Nombre de messages : 2564
Age : 42
Localisation - Ubicación : Carmaux - Tarn
Date d'inscription : 26/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  TOSQUE Jean-Louis le 2018-08-24, 19:09

Bonjour Daniel, J'ai bien connu Louis Gardes depuis le milieu des années 60 ayant eu l'honneur d'y rencontrer André Chapelon, les derniers souvenirs avec lui datent des années 90 où lorsque la 1126 venait à Albi, il nous rejoignait sur la plateforme pour aller effectuer le demi tour à la centrale. Et également souvenir chez lui avec des invités et plusieurs machines en chauffe avec un "roulement" précis qui occupait une partie de l'après midi et se terminait en nocturne.
Il va me falloir scanner toutes mes diapos.

avatar
TOSQUE Jean-Louis
Record 150
Record 150

Masculin
Nombre de messages : 7121
Age : 65
Localisation - Ubicación : LAMAGUERE GERS 32
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Dyf le 2018-08-25, 22:15

Bonjour,

Merci pour vos réponses à mon message précédent. Je connaissais bien le post sur Vierzon de Jean-Louis sur TDM, C'est un vrai régal de revoir ces images. Je suis allé 2 fois à Vierzon à la fin des années 80. C'était vraiment les meilleurs de cette échelle qui s'y retrouvaient. De cette époque, visibles au public, il ne reste que 2 rames en statique au Musée de Vierzon : La Flèche d'Or de Raymond Passatutto (malheureusement sans sa Pacific Chapelon en tête) et une rame marchandise de Jean Troquet avec une belle 241 Est en tête. 2 machines de Raymond Passatutto sont visibles à la mairie de Belley, ainsi qu'une de ses 141R au musée du chemin de fer d’Ambérieu-en-Bugey.
Alors si des photos inédites du 20ième existent dans les tiroirs, ce sera avec plaisir de les voir ici.
Merci et à bientôt j'espère.
Daniel

Dyf

Nombre de messages : 2
Age : 48
Localisation - Ubicación : 91730 Chamarande
Date d'inscription : 24/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Louis GARDES : le départ d'un précurseur...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum